1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conflit libyen : ce que les Africains en disent
Le Point17/01/2020 à 13:26

Italie, France, Allemagne, Russie, Turquie, mais aussi Émirats arabes unis? le sol libyen est devenu, avec les années, le centre de convergence d'une multitude de puissances internationales. Si les intérêts divergent selon les forces en présence, toutes désirent peser de leur poids dans le conflit et faire entendre leurs voix. Quitte à ce que, paradoxalement, elles deviennent inaudibles, dans ce capharnaüm qu'est devenue la diplomatie mondiale autour de la Libye. Aujourd'hui, près de neuf ans après le début du conflit, la communauté internationale est au pied du mur.La médiation autour de Fayyez el-Sarraj et de Khalifa Haftar, les deux hommes forts du pays, n'a jusqu'ici pas donné les résultats escomptés. Devant l'atermoiement européen, deux chefs d'État ont su tirer leur épingle du jeu : Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, à l'origine du cessez-le-feu accepté finalement par les deux parties. Le président turc a également annoncé ce 16 janvier le déploiement de ses troupes en soutien au Gouvernement d'entente nationale (GNA), autorisé par le Parlement turc il y a deux semaines.Lire aussi La Libye, désormais fenêtre russo-turque sur le Sahel ?Une Europe minée « par ses intérêts »Des initiatives russo-turques qui ne font que souligner la perte d'influence de l'Union européenne sur la situation. Pour le journal égyptien Ahram Online, « la politique envers la Libye, pourtant parmi les priorités de l'UE, est plutôt devenue un...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer