1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Comptes de campagne : ce que l'Etat va rembourser aux principaux candidats

Le Parisien14/02/2018 à 12:41

Le verdict de la Commission nationale des comptes de campagne (CNCCFP) vient d'être publié au Journal Officiel. Chaque candidat de la dernière élection présidentielle voit ses comptes validés, mais tous ne vont pas être remboursés à hauteur de ce à quoi ils auraient pu prétendre. C'est le cas notamment de François Fillon et de Jean-Luc Mélenchon. Revue de détail des sommes remboursées aux cinq principaux candidats.Rappel de la règle. Si les comptes sont validés, les candidats sont remboursés en partie, proportionnellement au plafond maximal de dépenses (16,8 M€ pour un 1er tour de la présidentielle et 22 M€ en cas de second tour).Selon une décision du 7 avril 2016, « le montant du remboursement forfaitaire versé par l'Etat ne peut excéder l'un des trois montants suivants : le montant des dépenses électorales arrêté par la commission, après réformations éventuelles ; le montant de l'apport personnel du candidat, ajusté au regard des réformations éventuellement opérées en dépenses ; le montant maximal prévu par la loi ». Ce montant maximal est de 4,75 % du plafond des dépenses électorales applicable aux candidats présents au premier tour, pour ceux qui ont recueilli moins de 5 %, et de 47,5 % du montant du plafond des dépenses électorales pour ceux qui ont recueilli au moins 5 % des suffrages exprimés.Fillon remboursé de 2 millions seulement. Le candidat Les Républicains (18,94 % au premier tour) et son parti espéraient être remboursés de quelque 8 millions. Il n'a pas dépensé plus que le plafond, les dépenses retenues par la Commision ont été de 13 794 601 €. Mais il a bénéficié de 10 millions d'euros « de versements définitifs des partis politiques » : il s'agissait de l'argent de la primaire LR. Or, il ne les a pas comptés dans son apport personnel, qui sert au calcul du remboursement. La commission a retenu 2 117 625 € d'apport, c'est ce qui lui sera remboursé. LIRE ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer