1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Commission européenne : Moscovici marque un point mais ne crie pas victoire
Le Point31/07/2014 à 10:04

Pierre Moscovici en route vers la commission européenne.

Le 9 avril dernier, Pierre Moscovici faisait cette confidence : "Je ne serai pas fâché que François Hollande dise : Moscovici est le candidat de la France." Près de quatre mois plus tard, voilà son voeu enfin exaucé ! Dans un courrier adressé au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, le chef de l'État écrit : "Je vous confirme que la France désigne monsieur Pierre Moscovici au titre des personnalités que le Conseil (européen), en accord avec vous-même, est appelé à proposer comme membres de la Commission européenne." Un soulagement pour l'ancien ministre de l'Économie et des Finances, débarqué lors du remaniement qui a suivi la claque reçue par la gauche aux élections municipales de mars. "Fierté et responsabilité après avoir été désigné par François Hollande pour la Commission européenne de Jean-Claude Juncker, pour une Europe plus forte", a-t-il d'ailleurs posté sur son compte Twitter mardi soir. Où sont les femmes ?Pierre Moscovici n'avait pas attendu l'aval officiel de François Hollande pour lancer sa campagne. Le jour où il a quitté Bercy, il faisait immédiatement savoir son intérêt pour la Commission, une précipitation qui avait surpris jusqu'au président lui-même. François Hollande avait toutefois accepté en mai que son ancien ministre devienne un parlementaire en mission, envoyé spécial de la France à Bruxelles pour une durée de six mois. Toutefois, le député de Montbéliard...

Lire la suite sur Le Point.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • JOG58
    31 juillet11:09

    esperons que l'UE va rejeter cet incapable qui n'a fait que des dégâts en France. Mais porcinet ne sait que placer ses broquignoles de copains (ils sont tous des broquignoles) et dire qu'on subit ce genre de politique.

    Signaler un abus

  • pichou59
    30 juillet18:20

    la honte ; il faut voir le bilan de ce type; zéro pointé au ministère, et maintenant à l'Europe; il faut que Mou 1er reclasse les petits copains " énarque " - les bons "jobs" pour les amis famille......

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer