1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Comment les «vampires» font pour ne vivre que de sang

Le Parisien19/02/2018 à 22:35

Comment les «vampires» font pour ne vivre que de sang

« La puissance du vampire tient à ce que personne ne croit à son existence », écrivait Bram Stoker dans Dracula. Et pourtant le « vampire commun », existe bel et bien, c'est une espèce de chauve-souris au nom évocateur. Elle a développé ses propres outils pour pallier la faible valeur nutritive du sang et les nombreuses maladies qu'il transporte, intégrant ainsi la minuscule famille des mammifères amateur de sang, selon une étude publiée ce lundi. Une étude qui démontre pourquoi ces petits animaux sont si résistants.« Les vampires communs ont un régime alimentaire extrême, en ce sens qu'il nécessite de nombreuses adaptations de l'organisme », explique Tom Gilbert de l'université de Copenhague, coauteur de l'étude.Avec son impressionnant museau écrasé, ses deux grandes incisives, et son goût pour le sang, le vampire commun (Desmodus rotundus), s'est taillé une réputation assez effrayante à l'instar de son équivalent fantastique. Le vampire commun (Desmodus rotundus) D'autant plus que se nourrir exclusivement d'hémoglobine est très rare dans le règne animal. Le sang s'avère pauvre en nutriments, en glucides et en vitamines et il transporte de nombreuses maladies. Seules deux autres espèces de mammifère s'en contentent... et ce sont des chauves-souris ! Les « vampires à ailes blanches » et les « vampires à pattes velues ».Les chauves-souris se nourrissent de sang... humain !D'ailleurs, récemment trois scientifiques de l'université fédérale de Pernambuco au Brésil ont démontré que ces chauves-souris « à pattes velues » dont ils avaient examiné les déjections avaient consommé du sang humain ! Leur étude a été publiée en décembre dernier dans la revue BioOne. Ce changement de régime alimentaire serait un symptôme de la déforestation. De nouvelles populations humaines s'installent dans les zones boisées du Brésil. Dans l'impossibilité de trouver du sang d'oiseau, les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer