1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Comment le Net et les ventes privées torpillent les soldes
Le Parisien07/01/2019 à 11:43

Comment le Net et les ventes privées torpillent les soldes

Dans son grand sac en papier blanc estampillé Geox, une magnifique paire de bottes noires. « 129 euros au lieu de 185 euros ! » lance fièrement Martine, 32 ans. Son compagnon Tuan, 32 ans également, a lui craqué pour deux chemises très chics de marque, « 80 euros au lieu de 130 euros chez de Fursac ! », et deux ceintures en cuir siglées Paul Smith, « 70 euros au lieu de 120 euros ! » sourit le jeune homme.

Si les soldes d'hiver 2019 ne commencent officiellement que mercredi à 8 heures à Paris et dans la grande majorité des départements, la grande valse des étiquettes fait déjà des merveilles après des chiffres d'affaires de décembre plombés par la crise des Gilets jaunes. Selon le Conseil national des centres commerciaux (CNCC), les cinq week-ends de mauvaises ventes consécutives, du 17 novembre au 16 décembre, ont ainsi coûté 2 milliards d'euros au secteur du commerce. La secrétaire d'Etat à l'Économie, Agnès Pannier-Runacher, a elle-même estimé, la semaine dernière, que les manifestations des Gilets jaunes avaient entraîné un recul moyen de 25 % du chiffre d'affaires dans le commerce.

Impossible d'échapper, en ce moment, à la frénésie d'achats à prix cassés grâce aux « ventes privées » dans les rayons des grandes enseignes, principalement celles de vêtements, chaussures, accessoires de mode mais aussi de produits de beauté et d'appareils high-tech. Depuis le début de la semaine, les bonnes affaires se dégotent à tour de bras.

LIRE AUSSI > Soldes : «Les promotions toute l'année faussent la donne»

Les réductions sont aussi intéressantes que celles qui fleuriront la semaine prochaine : - 40 % chez Zara ou Etam, jusqu'à moitié prix chez Courir depuis mercredi, de 30 à 50 % de rabais chez C & A depuis le 17 décembre ou encore - 30 % chez H & M jusqu'à demain sur les manteaux, accessoires ou chaussures. Chez Yves Rocher, on double même ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer