1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Comment emprunter selon la valeur de sa maison
Le Monde03/12/2019 à 06:00

Transformer un bien immobilier en argent liquide sans le vendre est possible grâce au crédit hypothécaire. Mais cette formule reste peu pratiquée.

Très développé en Suisse et dans les pays anglo-saxons, le crédit hypothécaire est rarement utilisé en France et mal connu. Il s'adresse aux propriétaires d'un bien immobilier qu'il s'agisse d'une résidence principale ou pas. La banque, avec l'aide d'un expert immobilier, estime la valeur de la maison ou de l'appartement et prête à la personne entre 50 % et 70 % de cette valeur. Si une maison est estimée à 200 000 euros, l'emprunteur recevra ainsi entre 100 000 et 140 000 euros.

Avec cette somme, le bénéficiaire peut continuer à habiter sa maison tout en payant les études de ses enfants, en voyageant ou encore en réalisant des travaux. Contrairement à un prêt immobilier classique, aucune justification n'est demandée par la banque et le client peut utiliser la trésorerie comme il l'entend. « Nos clients sont souvent des chefs d'entreprises qui ont ponctuellement besoin de dégager de la trésorerie pour injecter dans leur entreprise. Ensuite, ils remboursent la somme prêtée », constate Véronique Bourgadier, directrice du courtier Bourgadier, spécialiste de ce type de prêt.

Le prêt hypothécaire est également utilisé par les personnes à la limite du surendettement : il leur permet de faire un regroupement de crédits et de rembourser leurs dettes grâce à la trésorerie dégagée par la valeur de leur maison ou appartement. Cela fonctionne à condition que l'emprunt immobilier qui reste à courir sur ce bien soit en grande partie remboursé. Si le capital restant dû est trop élevé, l'apport de trésorerie par le biais du prêt hypothécaire ne sera pas possible.

... Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pietra3
    03 décembre08:27

    Gros risque de devoir hypothéquer sa maison , souvent cela se termine très mal , comme les anciens propriétaires à qui j' avais acheté un appart , hypothéqué , et qui malgré des revenus corrects , n' ont jamais réussi à rembourser ...Sans compter que l' immobilier à cette époque n' étant pas très florissant , ils n' ont rien récupéré de la vente ................

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer