1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Collégienne rom expulsée : le PS choqué, Valls parle de «fermeté»

Le Parisien16/10/2013 à 03:00

Collégienne rom expulsée : le PS choqué, Valls parle de «fermeté»

Le porte-parole du PS David Assouline a demandé mardi, après l'expulsion vers le Kosovo d'une collégienne rom habitant le Doubs, que «les circonstances et les responsabilités qui ont amené la préfecture à prendre une telle décision soient clairement établies».

Le PS juge «choquantes» les conditions dans lesquelles, Leonarda, 15 ans, a été remise à la police alors qu'elle participait à une sortie scolaire avec ses camarades a ajouté le sénateur de Paris. «Faire descendre d'un bus par les forces de l'ordre une élève devant l'ensemble de ses camarades de classe est insupportable et inacceptable», a-t-il estimé.

Emmenée à Lyon pour prendre un avion en direction du Kosovo

«Le PS rappelle avec force son attachement à la prise en compte de la situation particulière des mineurs étrangers scolarisés» a ajouté David Assouline, rappelant qu'il «appartient à la préfecture d'appliquer les textes législatifs et réglementaires avec humanité et en veillant systématiquement à l'intérêt des enfants».

Mardi soir, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a affirmé appliquer «avec fermeté les décisions d'éloignement tout en veillant scrupuleusement au respect des droits des étrangers qui font l'objet d'une mesure d'éloignement».

Le 9 octobre, une mère de famille et cinq de ses enfants étaient dans leur logement à Levier (Doubs) le matin de l'expulsion. La famille faisait l'objet d'une obligation de quitter le territoire après avoir été déboutée de ses demandes d'asile. Mais Leonarda, élève de 3e au collège André-Malraux de Pontarlier, était absente car elle était partie en excursion avec sa classe.

Elle serait «descendue du bus pour attendre les fonctionnaires»

Selon le secrétaire général de la préfecture du Doubs, Joël Mathurin, «la maman a joint sa fille sur son téléphone portable pour lui dire qu'elle devait les rejoindre et l'adolescente est descendue du car scolaire où elle se ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • smartel8
    17 octobre14:11

    Mr VALLS 75% des FRANCAIS vous soutiennent , si c'est pas vous se sera le FN .dONC TENEZ BON .

    Signaler un abus

  • mlaure13
    16 octobre15:46

    Le cauchemar, pour cette gamine, c'est surtout d'avoir des parents irresponsables, et qui se retranchent lâchement derrière leur fille, en espérant nous faire porter la responsabilité de leur situation !...Et à tous les bisounours qui déplorent cette situation, accueillez les chez vous, dans vos maisons ?...BANDE DE NASES !!!...

    Signaler un abus

  • d.gui44
    16 octobre08:19

    Force est à la loi,valls est le seul à faire le boulot dans ce gouvernement

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer