Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Clinton parle de Trump comme d'un "mauvais perdant"

Reuters24/10/2016 à 03:55
    par Luciana Lopez 
    CHARLOTTE, Caroline du Nord, 24 octobre (Reuters) - Hillary 
Clinton a qualifié dimanche Donald Trump de "mauvais perdant" 
pour son refus, lors du débat qui les a opposés mercredi 
dernier, de s'engager à accepter le résultat de l'élection 
présidentielle du 8 novembre aux Etats-Unis. 
    "Dire que vous ne respecterez pas le résultat de l'élection, 
c'est une menace directe contre notre démocratie", a déclaré la 
candidate démocrate lors d'un rassemblement électoral à 
Charlotte, en Caroline du Nord. "Le transfert pacifique du 
pouvoir est l'un des éléments qui fait de l'Amérique ce qu'elle 
est." 
    "Et voyez-vous, certains sont de mauvais perdants et il nous 
faut simplement continuer à aller de l'avant", a-t-elle ajouté. 
    Donald Trump ne cesse de se plaindre d'un système électoral 
"truqué" à ses dépens sans apporter la moindre preuve à ses 
accusations. Son camp s'est efforcé depuis mercredi de nuancer 
ses propos sur l'intégrité de l'élection. 
    Alors que le candidat républicain est distancé dans les 
intentions de vote mesurées par les instituts de sondage, ce 
n'est plus seulement la présidentielle qui mobilise l'énergie 
des candidats mais aussi les élections législatives qui auront 
lieu en même temps pour le contrôle de la Chambre des 
représentants et surtout du Sénat, tous deux dominés par le 
Parti républicain. 
    Barack Obama a ainsi mené campagne dimanche pour Hillary 
Clinton dans le Nevada, un Etat décisif ("swing State") pour la 
présidentielle, mais l'essentiel de son propos a porté sur 
l'élection pour le poste au Sénat dans cet Etat. 
    Le président démocrate s'en est pris à l'élu républicain Joe 
Heck, qui soutenait Donald Trump jusqu'à la diffusion ce mois-ci 
d'une vidéo de 2005 dans laquelle le candidat du Grand Old Party 
(GOP) tient des propos obscènes sur les femmes, qu'il se 
félicite de pouvoir toucher et embrasser grâce à sa notoriété. 
    "Je comprends que Joe Heck aimerait maintenant ne jamais 
avoir dit ça au sujet de Donald Trump, mais c'est enregistré", a 
dit le président des Etats-Unis, qui a remporté le Nevada lors 
des présidentielles de 2008 et de 2012. 
    Hillary Clinton dispose d'une avance de 4,2 points sur 
Donald Trump dans cet Etat, avec 45,4% d'intentions de vote 
contre 41,3% à son adversaire, selon la moyenne des sondages 
établie par RealClearPolitics. 
    Il y a trois jours, Barack Obama s'en était déjà pris pour 
les mêmes raisons au sénateur républicain de Floride Marco 
Rubio, qui jouit pour l'instant d'une courte avance sur le 
démocrate Patrick Murphy. 
    "On ne peut pas élire Hillary puis lui refiler un Congrès 
qui pratique l'immobilisme, qui n'essaiera même pas de faire 
quoi que ce soit", a dit Barack Obama dans le Nevada. 
    En campagne en Floride, Donald Trump a aussi invité ses 
partisans à se mobiliser non seulement pour lui mais aussi pour 
les candidats républicains au Congrès, malgré ses désaccords 
manifestes avec la direction du GOP. 
    "Il vous reste 16 jours pour rendre cela possible mais il 
faut que vous alliez voter et cela veut aussi dire m'aider à 
faire réélire les républicains un peu partout", a dit l'homme 
d'affaires. 
 
 (avec Emily Stephenson à Naples, en Floride, et Roberta Rampton 
à Las Vegas, dans le Nevada; Bertrand Boucey pour le service 
français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.