Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Climat : mise en garde de Bruxelles au groupe Daimler

RelaxNews11/01/2013 à 19:16

AFP PHOTO BARBARA SAX

(AFP) - Le groupe allemand Daimler (Mercedes) est sous la menace de Bruxelles de ne pas pouvoir commercialiser ses nouveaux modèles s'il refuse de les équiper d'un nouveau gaz réfrigérant adopté par l'industrie pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

"Si Daimler ne se conforme pas à cette obligation, ses nouveaux modèles ne pourront pas être homologués", ont expliqué vendredi à l'AFP les services du commissaire européen à l'Industrie Antonio Tajani, en pleine période des salons automobiles.

Une nouvelle législation de l'UE impose aux constructeurs automobiles européens l'utilisation d'un nouveau gaz pour leurs systèmes de réfrigération afin de réduire leurs émissions de gaz à effets de serre responsables du réchauffement climatique.

"La Commission européenne doit faire respecter cette législation, sinon elle risque d'être poursuivie en justice pour carence", a expliqué Carlo Corazza, porte-parole de M. Tajani.

"Ce n'est pas la Commission européenne qui impose ce gaz, c'est l'industrie qui l'a choisi après l'avoir testé", a-t-il souligné.

Produit par Honeywell, le HBO-1234yf, son nom de code, a été testé par 13 constructeurs. Il est présenté comme le substitut à l'ancien gaz, le R134a, condamné car mille fois plus polluant que le CO2. Le nouveau gaz, quatre fois plus polluant que le CO2, a obtenu l'approbation de l'association des constructeurs allemands VDA, dont Daimler est membre.

Contraint d'adapter ses nouveaux modèles, comme les autres constructeurs, Daimler a annoncé avoir un problème, en expliquant que ce nouveau gaz peut enflammer certains éléments de ses voitures en cas d'accident grave.

Le constructeur allemand a demandé à la Commission de différer de six mois l'application de la législation européenne. "Nous avons pris note de la position de Daimler", a indiqué M. Corazza, sans vouloir se prononcer sur la réponse.

Mais il a réaffirmé que "tous les nouveaux modèles qui seront mis en circulation au 1er janvier 2013 devront être équipés du nouveau gaz". "Les autorités allemandes sont chargées de contrôler les véhicules et ceux qui ne respectent pas cette obligation ne devront pas être homologués", a-t-il averti.

"Nous étudions les différentes possibilités techniques et nous présenterons aux autorités concernées une alternative dans les semaines qui viennent", a déclaré à l'AFP un porte-parole de Daimler.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.