1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Climat : l'UE et la Chine vont accroître leur coopération
Le Point02/06/2017 à 18:42

L'Union européenne et la Chine comptent bien devenir les leaders de la lutte contre le changement climatique, au lendemain de la décision de Donald Trump de se retirer de l'accord de Paris signé en 2015. Ainsi, vendredi, à l'issue d'un sommet entre Bruxelles et Pékin, Donald Tusk, président du Conseil européen, a annoncé que les deux entités allaient intensifier leur coopération en matière de lutte pour la préservation de l'environnement et de la planète. « Aujourd'hui, nous accroissons notre coopération sur le changement climatique avec la Chine », a ainsi affirmé l'homme politique polonais à l'issue d'un sommet annuel entre Bruxelles et Pékin. « Aujourd'hui, la Chine et l'Europe ont montré leur solidarité avec les générations futures et leur responsabilité envers la planète entière », a-t-il insisté. Les deux entités n'ont cependant pas effectué de déclaration commune en raison de désaccords toujours persistants sur le commerce.

Pour Donald Tusk, la décision américaine « est une grosse erreur, plus grosse que de ne pas se rallier au protocole de Kyoto ». Adopté en 1997, ce protocole fixait des objectifs contraignants par pays, contrairement à l'accord de Paris dont la principale mesure est l'obligation de se tenir à un réchauffement climatique en dessous des 2 °C. Le traité élaboré à Kyoto avait été signé par le vice-président démocrate Al Gore, mais n'avait pas réussir à obtenir l'aval du Sénat...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer