1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Climat : encore un record de chaleur battu en octobre
Le Parisien06/11/2019 à 11:52

Climat : encore un record de chaleur battu en octobre

C'est une ritournelle depuis plusieurs années : jamais le mois précédent n'a été si chaud. Octobre 2019 est ainsi, à l'échelle de la planète, le mois d'octobre le plus chaud jamais enregistré. Le programme européen Copernicus explique que le thermomètre est grimpé, sur la Terre, plus haut de 0,69°C par rapport à la moyenne des années 1981-2010. En Europe, l'écart à la moyenne est de +1,1°C.Cette période de référence 1981-2010 intègre déjà certaines années historiquement chaudes, notamment à partir de la décennie 2000. L'écart aurait donc été encore plus important avec une telle température, mais comparée à la période pré-industrielle par exemple. Il aurait alors été de 1,2°C, presque deux fois plus grand.Très chaud au-delà du cercle polaireSelon Copernicus, cet écart de 0,69°C fait d'octobre 2019 le mois d'octobre le plus chaud de l'histoire des relevés. Ce record se joue à peu de choses car il n'a fait que 0,01°C de plus qu'en octobre 2015. C'est le cinquième mois d'affilée à établir un record ou à en être tout proche.Les cartes ci-dessous permettent de visualiser l'écart à la température moyenne sur l'ensemble de la Terre. Il a fait particulièrement chaud au-delà du cercle polaire et dans l'Antarctique. L'essentiel de l'Europe a aussi connu des températures élevées à l'exception du Royaume-Uni, de l'Irlande et de la Scandinavie. A l'inverse, il a fait remarquablement froid dans l'Ouest des Etats-Unis et du Canada. Copernicus Ce graphique permet, lui, de constater à quel point il fait de plus en plus chaud sur la planète. Il montre, depuis 1980, l'écart des températures à la moyenne de référence 1981-2010. Depuis le début des années 2000, cet écart est de plus en plus important, ce qui explique que les records à la hausse ne cessent de s'enchaîner. Copernicus En France, les apparences sont trompeuses, mais il a bien fait ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer