1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Circulation : les piétons ne se sentent pas en sécurité
Le Parisien20/06/2019 à 08:57

Circulation : les piétons ne se sentent pas en sécurité

La vidéo circule sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. On y voit une personne non-voyante et son accompagnateur se faire agresser par un automobiliste venant pourtant de leur refuser la priorité à un passage protégé, dans une rue parisienne. Le document, choquant, illustre à lui seul un phénomène inquiétant : celui des tensions de plus en plus exacerbées entre les différents usagers de la route... dont les piétons sont désormais les premières victimes.Selon les résultats de la 15e édition du baromètre Axa Prévention sur les comportements des Français sur la route, rendus publics ce mercredi, « apprendre à partager les voies de circulation » devient même « un enjeu crucial de société ». « 77 % des Français reconnaissent s'énerver chaque jour contre d'autres usagers de la route et même les insulter », regrette Eric Lemaire, président de l'association Axa Prévention.En cause, l'effet « bulle » des habitacles automobiles, de plus en plus confortables, mais aussi l'utilisation de casques audio, qui isolent leurs adeptes de leur environnement immédiat. « On accepte de moins en moins d'être « dérangé » par les autres, à cause de ce cocon dans lequel on se réfugie, explique le capitaine Cédric Roger, expert sécurité routière de la Gendarmerie nationale.Les trottinettes électriques pointées du doigtIl faut ajouter à cela l'usage excessif du smartphone, au volant, à pied ou à vélo, simplement motivé par le fait que l'on ne veut jamais être déconnecté, et son effet distractif. Cela fait empirer l'attitude du « pas vu, pas pris », avec des infractions que l'on cumule tout en les considérant comme inoffensives mais potentiellement très dangereuses ». 71 % des conducteurs avouent ainsi, selon le baromètre, passer régulièrement au feu orange et 41 % oublient de mettre leur clignotant avant de tourner à un carrefour.Les piétons doivent désormais, en plus d'être de plus en plus ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • azert0
    19 juin21:16

    Je ne suis pas surpris c'est une audi.................

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer