Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Circulation alternée dès lundi à Paris contre la pollution

Reuters15/03/2014 à 22:43

CIRCULATION ALTERNÉE DÈS LUNDI À PARIS

PARIS (Reuters) - La circulation alternée sera mise en place à Paris et en proche banlieue à partir de lundi matin à la suite de pics de pollution enregistrés dans plusieurs régions dont l'Ile-de-France, a annoncé samedi Matignon.

Des mesures d'urgence, dont la gratuité des transports en commun en Ile-de-France, avaient été prises dès jeudi pour lutter contre le pic de pollution aux particules fines.

"On constate et on prévoit pour demain une amélioration de la situation. Cependant les prévisions font apparaître une remontée de la pollution à compter de dimanche soir et pour les journées de lundi et mardi", écrit samedi Matignon dans un communiqué.

"Le Premier ministre, après consultation des ministres chargés de l'Écologie, de la Santé, de l'Intérieur et des Transports, a décidé la mise en place à Paris et dans la petite couronne du dispositif de circulation alternée à compter de lundi", poursuit-il.

"Ce dispositif sera confirmé lundi matin pour la journée de mardi en fonction de l'évolution de la situation."

Pourront circuler lundi les véhicules dont la plaque d'immatriculation se termine par un chiffre impair, a précisé dans la soirée le ministre de l'Ecologie, Philippe Martin.

Une exception sera faite pour les chauffeurs de taxi, les services de secours ou encore les véhicules transportant au moins trois personnes. Pour le reste, les contrevenants s'exposeront à une amende de 22 euros.

APPEL AU CIVISME

"C'est vrai que c'est exceptionnel, mais la situation l'était", a déclaré Philippe Martin sur TF1, faisant appel au "civisme" des Franciliens. "Le gouvernement n'a eu qu'un souci dans cette affaire, c'est la santé publique", a-t-il ajouté, indiquant qu'il préciserait dimanche l'ensemble du dispositif aux côtés du préfet de police.

Quinze régions de France sont affectées par cet épisode de pollution, contre dix-sept en milieu de semaine, avec une tendance à l'amélioration pour le week-end.

La vallée du Rhône et l'Ile-de-France pourraient connaître un nouveau pic de pollution lundi, selon le ministre.

Le seuil d'alerte de pollution aux particules fines, jugées cancérigènes par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), a été franchi cette semaine dans plusieurs villes de France.

Face à un phénomène qui perdure, le gouvernement a pris toute une série de mesures d'urgence. Il a par ailleurs annoncé le lancement d'un plan de protection de l'atmosphère d'ici l'été.

"Les zones les plus touchées feront l'objet d'un plan de protection de l'atmosphère qui prévoira des mesures adaptées : réduction des émissions des chantiers de construction, plans de déplacement d'entreprises ou d'administrations, réduction des vitesses de circulation sur certains tronçons à fort trafic, etc.", a dit samedi Philippe Martin dans un entretien au journal Libération.

Le ministre de l'Ecologie précise qu'il rencontrera bientôt les constructeurs automobiles pour évoquer avec eux la question du diesel, qui ne "se résume pas", selon lui, à une question fiscale. Le diesel représente 60% du parc automobile mais 80% de la consommation de carburant.

(Chine Labbé)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.