1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Cinq Syriens interpellés à Paris, pas de lien terroriste
Reuters14/09/2016 à 13:18

    PARIS, 14 septembre (Reuters) - Cinq ressortissants syriens 
soupçonnés de vouloir acheter des Kalachnikov ont été arrêtés 
mardi dans le XVIIIe arrondissement de Paris, a-t-on appris de 
sources judiciaire et policière. 
    Les cinq suspects ont été repérés dans la soirée dans un 
restaurant du Quartier Latin à Paris, avant d'être pris en 
filature, a précisé RTL, qui a révélé l'information. 
    Selon un renseignement qui reste à vérifier, ils 
planifiaient l'achat de quatre Kalachnikov pour la somme de 600 
euros. Les suspects n'étaient pas armés. 
    "L'affaire n'a pas de lien terroriste pour le moment", a dit 
la source judiciaire.  
    Placés en garde à vue pour association de malfaiteurs, ils 
n'ont pour le moment livré aucune information sur leurs 
intentions.  
 
 
 (Gérard Bon, avec service France, édité par Yves Clarisse) 
 

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • GLLOQ440
    14 septembre19:50

    Nos "amis" syriens ne sont pas très au courant des tarifs des kalachnikov, car pour 600 euros, t'as juste droit à de la ferraille rouillée hors d'usage !... donc, il manque au moins un zéro pour ce type de "deal", à Marseille ou en Corse !... Il n'y a plus de grande braderie dans le sud, à cause des attentats -:)

    Signaler un abus

  • cavalair
    14 septembre14:23

    Que la police est bete, les kalaschs c'etait pour lever des fonds pour l'Armee du Salut

    Signaler un abus

  • M940878
    14 septembre13:30

    tout le monde veut s'acheter des kalachs pour les faire encadrer c'est connu !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer