1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Chocolatine ou pain au chocolat : parlez-vous (les) français ?
Le Point03/11/2019 à 18:41

Loin d'une vision standardisée de notre langue, nos conversations sont encore régulièrement ponctuées d'expressions régionales. Si certaines d'entre elles ont eu l'honneur d'entrer dans le dictionnaire ? comme en 2017 le verbe « s'empierger » ( se prendre les pieds dans un obstacle) originaire de Champagne-Ardennes ? la plupart restent cantonnées à leur région d'origine. Mais où exactement ? Et pourquoi certaines rencontrent-elles un succès grandissant, tandis que d'autres disparaissent peu à peu ?Autant de questions qui passionnent Mathieu Avanzi, maître de conférences à l'université Paris-Sorbonne et spécialiste de la francophonie et des variétés de français. Parti en quête de nos régionalismes linguistiques depuis 2015, l'auteur vient de publier un livre Parlez-vous (les) français (Édition Armand Colin). Basé sur son projet de recherche original, l'ouvrage recense des dizaines de cartes qui dessinent avec précision les aires géographiques de l'emploi de ces mots et ces expressions.« Nareux », « débarouler »...Pour obtenir ces résultats, la méthode du chercheur est simple. Des groupes d'internautes installés un peu partout en France, en Wallonie et Suisse francophone remplissent des questionnaires dans lesquelles ils doivent cocher les expressions qui correspondent, selon eux, le mieux à des images. Des informations sur leur lieu de naissance et la région de leur enfance sont également récoltées. Les pourcentages...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer