Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Chine/Indicateurs-Le PMI manufacturier tombe sous les 50

Reuters31/12/2014 à 04:13

PEKIN, 31 décembre (Reuters) - Les indicateurs économiques de la Chine publiés depuis le début du mois: * LE PMI MANUFACTURIER HSBC À UN PLUS BAS DE SEPT MOIS 31 décembre - L'activité dans le secteur manufacturier chinois s'est contractée en décembre pour la première fois en sept mois en raison d'une baisse des prises de commandes, selon la version définitive de l'indice PMI des directeurs d'achat de HSBC/Markit publiée mercredi. Il est tombé à 49,6 en décembre contre 50 en novembre et 50 prévu par le marché. La version préliminaire, mi-décembre, le donnait à 49,5. Un passage sous la barre des 50 signe une contraction de l'activité. Il s'agit de sa première incursion en zone de contraction depuis avril. L'économie chinoise devait croître de 7,4% cette année, son niveau le plus lent depuis un quart de siècle, et à nouveau ralentir à 7,1% en 2015, selon une enquête Reuters. "Nous pensons qu'une activité économique affaiblie et des pressions désinflationnistes accrues justifient de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire", note Qu Hongbin, chef économiste de HSBC pour la Chine. * TROISIÈME MOIS DE REPLI DES PRIX DE L'IMMOBILIER 18 décembre - Le recul des prix de l'immobilier s'est accéléré en novembre en Chine sur une base annuelle, ce qui atteste de la faiblesse persistante de ce secteur crucial pour l'économie chinoise. Le prix moyen de l'immobilier dans 70 grandes villes chinoises a baissé de 3,7% sur un an en novembre, après un repli de 2,6% en octobre, d'après les calculs effectués par Reuters sur la base des données publiées jeudi par le Bureau national de la statistique. Il s'agit du troisième mois consécutif de baisse sur une base annuelle après le recul de 1,3% enregistré en septembre. Il s'agit aussi de la baisse la plus prononcée depuis que Reuters a commencé à calculer les prix de l'immobilier sur le plan national en 2011. L'immobilier représente environ 15% de l'économie chinoise. * LE CRÉDIT BANCAIRE EN HAUSSE DE 56% EN NOVEMBRE 12 décembre - Les banques chinoises ont prêté pour 852,7 milliards de yuans (110,8 milliards d'euros) en novembre, soit 56% de plus que le mois précédent, montrent les données publiées vendredi par la Banque populaire de Chine. Les récentes mesures de stimulation et la baisse de ses taux d'intérêt par la banque centrale chinoise semblent donc porter leurs fruits. "Les chiffres du crédit donnent l'espoir que l'investissement va repartir, maintenant qu'il y a davantage de fonds disponibles pour financer des projets", explique Dariusz Kowalczyk, économiste chez Crédit agricole CIB à Hong Kong. * LA PRODUCTION INDUSTRIELLE AUGMENTE MOINS QUE PRÉVU 12 décembre - La production industrielle a augmenté moins que prévu en novembre avec une croissance de 7,2% sur un an, montrent les statistiques officielles publiées vendredi. Les économistes interrogés par Reuters attendaient une progression de 7,5%. Les ventes au détail ont progressé de 11,7%, un taux légèrement supérieur au consensus de 11,5%. Les investissements en actifs immobilisés, marqueur essentiel de l'activité économique, ont progressé de 15,8% sur les 11 premiers mois de l'année, une performance conforme aux attentes. La croissance économique de la Chine a ralenti à +7,3% au troisième trimestre, son rythme le plus lent depuis la crise financière, en dépit d'une série de mesures de stimulation. Pékin a surpris les marchés financiers en annonçant le 21 novembre une baisse de ses taux d'intérêt, une décision qui vise à soutenir la croissance de son économie face à la multiplication des signes de ralentissement. ID:nL6N0TB2QL * L'INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION MARQUE LE PAS 10 décembre - L'indice des prix à la consommation, principal indicateur de l'inflation, a augmenté en novembre de 1,4% en rythme annuel, selon des données publiées mercredi par le Bureau de la Statistique. Il s'agit de la plus faible hausse depuis cinq ans. Les analystes interrogés par Reuters s'attendaient à une augmentation de 1,6% comme en octobre. L'indice des prix à la production, qui baisse pour le 33e mois consécutif, recule quant à lui de 2,7% en rythme annuel. Après une baisse de 2,2% en octobre, les marchés tablaient sur 2,4%. Lundi, les douanes avaient fait état d'une baisse inattendue des importations chinoises en novembre et d'un ralentissement de la croissance des exportations, une évolution qui alimente les craintes d'un coup de frein de plus en plus net pour la deuxième économie mondiale et qui accroît la pression sur Pékin en faveur de nouvelles mesures de soutien à l'activité. * EXPORTATIONS +4,7% EN NOVEMBRE, BIEN EN DEÇÀ DU CONSENSUS 8 décembre - Les exportations ont augmenté de 4,7% en novembre, en glissement annuel, tandis que les importations ont diminué de 6,7%, soit bien en deçà des attentes, ce qui risque d'entretenir les craintes d'un ralentissement marqué de la deuxième économie mondiale. Au total, la Chine a dégagé un excédent commercial de 54,5 milliards de dollars en novembre, a annoncé lundi l'Administration générale des douanes. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient une hausse de 8,2% des exportations et une progression de 3,9% des importations, ainsi qu'un excédent commercial de 43,5 milliards. D'un mois sur l'autre, les exportations ont augmenté de 2,3% et les importations ont baissé de 2,6%. * L'INDICE HSBC DES SERVICES REMONTE LÉGÈREMENT 3 décembre - La croissance du secteur des services a très légèrement accéléré en novembre sous l'effet d'une nette hausse des nouveaux contrats. Après deux mois de recul, l'indice PMI HSBC/Markit est remonté à 53,0 en novembre contre 52,9 en octobre, mais reste loin de son pic de 17 mois de 54,1 en août. La bonne nouvelle pour l'économie chinoise vient de la forte hausse du sous-indice des nouveaux contrats, à 54,2 en novembre contre 53,1 le mois précédent, soit son plus haut niveau depuis mai 2012. * LE PMI OFFICIEL DES SERVICES ACCÉLÈRE UN PEU 3 décembre - La croissance de l'activité dans le secteur des services a légèrement accéléré en novembre, montre une enquête officielle publiée mercredi, un résultat positif bienvenu pour la seconde économie mondiale après une série de statistiques décevantes. L'indice PMI pour le secteur non manufacturier a rebondi à 53,9 en novembre, après être tombé en octobre à son rythme le plus faible en neuf mois, à 53,8, selon les chiffres du bureau national des statistiques. La barre de 50 sépare la contraction de l'expansion. * LE PMI MANUFACTURIER OFFICIEL RECULE DAVANTAGE QUE PRÉVU 1er décembre - L'activité du secteur manufacturier a ralenti davantage que prévu en novembre, soulignant les difficultés du secteur face à la hausse des coûts et au fléchissement de la demande dans une économie en perte de vitesse. L'indice PMI des directeurs d'achat du secteur manufacturier calculé par les autorités chinoises publié lundi s'est inscrit à 50,3 en novembre, après 50,8 en octobre, se rapprochant de la barre des 50 qui sépare la croissance de la contraction en rythme mensuel. Les analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un chiffre de 50,6.

 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.