Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Chine/Indicateurs-L'activité manufacturière plus dynamique que prévu en mars

Reuters31/03/2017 à 03:26
    PEKIN, 31 mars (Reuters) - Principaux indicateurs 
économiques chinois publiés en mars: 
     
    * L'INDICE OFFICIEL PMI MANUFACTURIER À 51,8 EN MARS 
    31 mars - L'activité dans le secteur manufacturier en Chine 
a progressé un peu plus fortement que prévu en mars, signe 
supplémentaire que l'économie chinoise reprend de l'élan en ce 
début d'année, montrent les données officielles publiées 
vendredi. 
    L'indice officiel manufacturier des directeurs d'achats 
(PMI) s'est élevé à 51,8 ce mois-ci, contre 51,6 le mois 
dernier. Les économistes interrogés par Reuters l'attendaient à 
51,6 en insistant notamment sur l'essor du secteur de la 
construction, qui alimente la demande et tire les prix à la 
hausse. 
     
    * LES BÉNÉFICES INDUSTRIELS EN HAUSSE DE 32%  
    27 mars - Les bénéfices des entreprises du secteur 
industriel chinois ont progressé de 31,5% sur les deux premiers 
mois de l'année par rapport à la même période de 2016, montrent 
les données publiées lundi par le Bureau national de la 
statistique. 
    Les bénéfices industriels ont atteint en janvier-février 
1.010 milliards de yuans (environ 136 milliards d'euros). 
    Le rythme de progression des bénéfices industriels s'est 
fortement accéléré par rapport à décembre, où une croissance de 
2,3% avait été enregistrée. 
    Cette forte accélération s'explique principalement par la 
croissance des prix des matières premières (charbon, acier et 
pétrole brut), a précisé un responsable du Bureau de la 
statistique dans une note accompagnant les chiffres. 
     
    * HAUSSE DE 6,3% DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE  
    14 mars - La production industrielle a progressé de 6,3% sur 
la période janvier-février par rapport à l'année précédente, un 
rythme légèrement supérieur à la hausse de 6,2% anticipée par 
les analystes interrogés par Reuters. 
    En décembre, la production industrielle avait enregistré une 
croissance de 6,0% par rapport à décembre 2015. 
     
    * PROGRESSION EN DEÇÀ DES ATTENTES DES VENTES AU DÉTAIL  
    14 mars - Les ventes au détail ont augmenté de 9,5% en 
janvier-février par rapport à la même période de 2016, alors que 
les analystes anticipaient une progression de 10,5% après une 
hausse de 10,9% en décembre. 
    Le recul de la croissance des ventes au détail a notamment 
été lié à une baisse des ventes de voiture en janvier et 
février. 
     
    * LA CROISSANCE DE L'INVESTISSEMENT ACCÉLÈRE 
    14 mars - Les investissements en actifs immobilisés ont 
progressé de 8,9% en janvier-février, par rapport à la même 
période en 2016, montrent les statistiques officielles publiées 
mardi. 
    Les analystes interrogés par Reuters anticipaient une 
croissance de 8,2%, après une hausse de 8,1% sur l'ensemble de 
l'année 2016. 
 
    * HAUSSE DES PRIX À LA PRODUCTION LA PLUS RAPIDE DEPUIS 2008 
    9 mars - Les prix à la production ont augmenté un peu plus 
que prévu en février, de 7,8% sur un an, à leur rythme le plus 
élevé depuis septembre 2008, montrent les chiffres publiés jeudi 
par le bureau national des statistiques. 
    Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à une 
hausse de l'indice CPI de 7,7%, après 6,9% en janvier, alors que 
les prix de matières premières industrielles comme le minerai de 
fer et l'acier continuent d'augmenter. 
    La hausse des prix à la consommation s'est en revanche 
tassée bien plus qu'attendu, retombant à 0,8% en rythme 
annualisé, le plus lent depuis janvier 2015. Les analystes 
tablaient sur une inflation de 1,7% en février, contre 2,5% le 
mois précédent. 
     
    * LA BALANCE COMMERCIALE DÉFICITAIRE EN FÉVRIER 
    8 mars - La balance commerciale a été déficitaire en 
février, situation plutôt rare, sous l'effet d'une hausse bien 
plus importante qu'attendu des importations, portée par le 
dynamisme du secteur de la construction, montrent les chiffres 
officiels. 
    Les importations libellées en yuans ont bondi de 44,7% sur 
un an, tandis que les exportations n'ont progressé que de 4,2%, 
faisant ressortir un déficit commercial de 60,63 milliards de 
yuans (8,79 milliards de dollars), montrent les chiffres des 
Douanes. 
    Les données du commerce extérieur libellées en dollars, sur 
lesquelles la plupart des économistes et des investisseurs 
basent leurs analyses, n'ont pas encore été publiées par les 
Douanes. 
    La forte croissance des importations, même si elle a eu 
tendance à fléchir depuis janvier, laisse penser aux économistes 
que l'économie chinoise a accéléré en ce début d'année. 
     
    *L'INDICE CAIXIN/MARKIT DES SERVICES REFLUE LÉGÈREMENT 
    3 mars - La croissance des services a légèrement ralenti en 
février en Chine, enregistrant son rythme le plus bas en quatre 
mois, montre l'enquête Caixin/Markit auprès des directeurs 
d'achats publiée vendredi. 
    L'indice PMI des services s'établit à 52,6 en février sur 
une base ajustée des variations saisonnières, contre 53,1 en 
janvier. 
    Il reste largement au-dessus du seuil des 50 qui marque le 
passage d'une contraction à une progression de l'activité. 
    Les nouvelles activités ont continué de croître solidement 
mais une concurrence accrue a rendu difficiles les hausses de 
prix, montre l'enquête. Les sociétés du secteur ont continué 
d'embaucher en février à un rythme élevé, et restent optimistes 
sur la croissance dans l'année à venir. 
     
    * INDICE MANUFACTURIER CAIXIN/MARKIT SUPÉRIEUR AUX ATTENTES  
    1er mars - L'activité manufacturière a continué de se 
développer en février pour le huitième mois consécutif, à un 
rythme supérieur aux attentes, montre l'enquête Caixin/Markit 
publiée mercredi. 
    L'indice PMI manufacturier mesuré par cette étude privée 
s'est établi à 51,7 le mois dernier, sur une base ajustée des 
variations saisonnières, en hausse après un chiffre de 51,0 en 
janvier. Les économistes anticipaient un indice à 50,8.  
    Avec huit mois de progrès, la production manufacturière 
chinoise connaît sa plus longue période d'expansion depuis 2011. 
     
    * L'INDICE PMI MANUFACTURIER OFFICIEL À 51,6 EN FÉVRIER 
    1er mars - L'activité des directeurs d'achats du secteur 
manufacturier a connu une hausse supérieure aux attentes en 
février.  
    L'indice PMI des directeurs d'achats du secteur publié 
mercredi par les autorités chinoises, a atteint 51,6 en février, 
après 51,3 en janvier, bien au-dessus de la barre des 50 qui 
sépare la croissance de la contraction en rythme mensuel. 
    Les analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne 
un chiffre de 51,1. 
     
    * L'INDICE PMI DES SERVICES OFFICIEL EN LÉGER RECUL 
    1er mars - L'activité dans les services a légèrement reculé 
en février en Chine par rapport au mois précédent, d'après 
l'indice officiel des directeurs d'achat (PMI) publié mercredi. 
    L'indice s'établit à 54,2 en février, contre 54,6 en 
janvier, tout en restant largement au-dessus du seuil des 50, ce 
qui marque une progression de l'activité. 
     
    * Pour retrouver les principaux indicateurs publiés en 
février:   
 
 (Service économique) 
  
 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.