1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Chine-Des conseillers pour un objectif de croissance de 7% en 2015
Reuters09/12/2014 à 01:18


PEKIN, 9 décembre (Reuters) - De hauts responsables politiques chinois se réunissent mardi pour un rendez-vous annuel censé tracer les grandes lignes des projets économiques et des réformes pour l'année à venir, une occasion que saisiront certains conseillers influents pour recommander au gouvernement de baisser à 7% son objectif de croissance pour 2015. La deuxième puissance économique mondiale devrait enregistrer cette année son taux de croissance le plus faible en 24 ans, à 7,4%. Cette hausse du produit intérieur brut (PIB) serait inférieur à l'objectif de 7,5% fixé par Pékin, du jamais vu depuis 1999. La dernière fois que le gouvernement chinois a abaissé son objectif de croissance annuel remonte à 2012, quand il est donc passé à 7,5% après être resté pendant huit ans de suite à 8%. Selon des sources, les centres de réflexion proches du pouvoir, qui sont influents sans détenir de pouvoir effectif, prévoient de préconiser au gouvernement de fixer à 7% son objectif de croissance officiel pour 2015. Il y a un mois, le président chinois Xi Jinping a relativisé dimanche le ralentissement de l'activité auquel est confronté le pays, notant que même si la croissance économique de la Chine devait être limitée à 7%, cela resterait un des rythmes les plus élevés au monde. ID:nL6N0SZ01E Le 21 novembre, la Chine a surpris les marchés financiers vendredi en annonçant une baisse de ses taux d'intérêt, une décision qui vise à soutenir la croissance de son économie face à la multiplication des signes de ralentissement. ID:nL6N0TB2QL (Kevin Yao, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer