Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Chauffeurs, caissiers, agents d'entretien... 400.000 travailleurs de plus de 55 ans auront des créneaux de vaccination dédiés à partir de samedi
Boursorama avec Media Services21/04/2021 à 09:04

Au total, une vingtaine de métiers "de deuxième ligne" sont concernés par ces créneaux prioritaires. 

Un centre de vaccination à Marseille, le 19 avril 2021. ( AFP / NICOLAS TUCAT )

Un centre de vaccination à Marseille, le 19 avril 2021. ( AFP / NICOLAS TUCAT )

Alors que la campagne de vaccination contre le Covid-19 s'accélère en France et que près d'un adulte sur quatre a reçu au moins une première injection, le gouvernement ouvre, à partir du samedi 24 avril et pour deux semaines, des créneaux de vaccination réservés à environ 400.000 travailleurs de plus de 55 ans d'une vingtaine de métiers "de deuxième ligne"

La liste, diffusée mardi soir par le ministère du Travail à l'issue d'une réunion avec les partenaires sociaux, comprend les conducteurs de bus, de ferry et de navette fluviale, les livreurs, les routiers, les chauffeurs de taxi et VTC, les contrôleurs des transports publics, les agents de nettoyage, de ramassage de déchets et de centres de tri des déchets, les agents de gardiennage et de sécurité, les caissiers, employés de libre-service et vendeurs de produits alimentaires, les professionnels des pompes funèbres et les salariés des abattoirs. Cette liste vient s'ajouter à celle annoncée en fin de semaine dernière, qui comprend notamment les enseignants, assistants maternels et forces de l'ordre, qui concernait également environ 400.000 personnes.

Par rapport au reste de la population âgée de plus de 55 ans, ces personnes ( salariés, intérimaires, travailleurs indépendants ou chefs d'entreprise ) auront des créneaux de réservation dédiés dans certains centres de santé à partir de samedi et pendant au moins deux semaines . La liste des centres sera disponible sur les sites des Agences régionales de santé. Ces personnes devront se munir d'une déclaration sur l'honneur précisant qu'elles exercent l'un des métiers retenus, d'un bulletin de salaire ou d'une carte professionnelle. La vaccination se fera à l'AstraZeneca comme pour les autres 55-59 ans. Les centres qui avaient réservé des créneaux pour les enseignants ou les forces de l'ordre ce week-end sont restés cependant peu fréquentés en raison de la défiance d'une partie des Français envers l'AstraZeneca.

" Cet accès prioritaire répond à l'impératif sanitaire de protéger les Français les plus exposés à la Covid-19 ", a estimé Laurent Pietraszewski, secrétaire d'État chargé de la Santé au travail. "Cette décision va enfin permettre à ces salariés de travailler avec sérénité et sécurité", s'est félicité Cyril Chabanier (CFTC) tout en jugeant que "certains salariés n'ayant pas encore 55 ans devraient pouvoir être prioritaires au vu du risque d'exposition".

La sélection des métiers prioritaires a été effectuée en ajoutant des critères à la liste plus large des métiers de la deuxième ligne identifiés en mars dans un rapport de Sophie Moreau-Follenfant, dirigeante du gestionnaire du réseau à haute tension RTE, et Christine Erhel, économiste (Cnam). Aux critères alors retenus (l'exposition aux contacts sociaux et la présence sur site pendant le premier confinement), le gouvernement a ajouté trois conditions, non cumulatives : l'exercice du métier en milieu clos, la difficulté à respecter les gestes barrière et les métiers davantage à risque identifiés par l'institut Pasteur. 

"Pour que cette priorisation ait un sens, il fallait une liste de métiers pas trop longue", justifie-t-on au ministère. Une fois ces critères pris en compte, sur les 4,6 millions de travailleurs de la deuxième ligne - sans limite d'âge - comptabilisés dans le rapport, environ 400.000 sont considérés par le ministère comme prioritaires.

Des travaux sont par ailleurs en cours avec le ministère des Transports pour examiner des modalités particulières de vaccination pour les personnels navigants techniques et commerciaux du secteur aérien et les marins, notamment ceux qui sont amenés à faire des escales internationales.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer