Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Champigny : vague d'indignations après la violente agression de policiers
Le Point02/01/2018 à 06:11

Les images diffusées sur les réseaux sociaux sont violentes. Dimanche, lors du réveillon de la Saint-Sylvestre, à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), deux policiers ont été agressés alors qu'ils intervenaient sur le lieu d'une rixe, rapportent Le Parisien et BFM TV. La préfecture de police a confirmé lundi le lynchage de deux fonctionnaires, un homme et une femme. Tous deux ont été transportés à l'hôpital et sont désormais hors de danger.

Peu après minuit, la nuit dernière, une soirée organisée dans un hangar commence à mal tourner. Selon les informations du Parisien, l'entrée de cette salle a été refusée à un groupe d'individus. La police a été appelée alors que ­"300 à 400 personnes » voulaient pénétrer dans l'enceinte « qui n'était pas dimensionnée pour (les) accueillir », a expliqué le directeur territorial de la sécurité publique du Val-de-Marne, Jean-Yves Oses. Ils ont alors entrepris de défoncer la porte. Quelque 200 personnes se retrouvent alors dans une rixe. « Ils ont commencé à casser un peu tout ce qu'ils voyaient », raconte un policier dans les colonnes du quotidien. Une voiture a même été retournée par un groupe d'individus.

C'est dans ce contexte que sont intervenus les deux policiers, isolés au cours de l'opération. « Les deux policiers sont pris à partie par le groupe, qui fracture le nez d'un...

Lire la suite sur Le Point.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mperonne
    02 janvier06:36

    Macron et collomb sont maintenant les 1er responsable !!!! Que vont ils faire ???? Rien car ils sont des coui...les molles et n'aiment pas les vrais français car pour faire cela il faut que ce soit des sauvages sans foi ni loi. Une balle.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer