Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Chambres à gaz : Jean-Marie Le Pen persiste et tacle la direction du FN

Le Parisien08/04/2015 à 00:45

Chambres à gaz : Jean-Marie Le Pen persiste et tacle la direction du FN

C'est la deuxième lame. Après avoir provoqué un tollé la semaine dernière, en maintenant, au micro de BFM TV, que les chambres à gaz des nazis étaient un «détail de l'Histoire», Jean-Marie Le Pen en remet une couche dans les colonnes de «Rivarol», hebdomadaire d'extrême droite à paraître ce jeudi.

 

Une interview fleuve au cours de laquelle le président d'honneur du Front national persiste et signe sur les chambres à gaz, comme sur Pétain, qu'il n'a «jamais considéré comme un traître». Il redit sa crainte d'un «torrent de l'immigration». Il soutient qu'il faut «impérativement nous entendre avec la Russie pour sauver l'Europe boréale et le monde blanc».

Désavoué aussi bien par sa fille, Marine Le Pen, que par sa petite-fille, Marion Maréchal-Le Pen, mais aussi par les cadres les plus en vue du parti, le voilà qui contre-attaque. En confirmant son intention d'être tête de liste du FN pour les élections régionales de décembre en Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA), tout d'abord. «Je suis candidat à la présidence de la région PACA par la logique des choses», évacue-t-il. Et alors que le vice-président et le secrétaire général du parti, Florian Philippot et Nicolas Bay, ont notamment estimé la semaine dernière que ses propos de jeudi dernier fragilisaient sa candidature, il lâche : «L’on n’est jamais trahi que par les siens.»

Questionné sur Philippot, il égratigne ces «nouvelles générations qui n’ont pas connu la guerre (et qui) sont plus perméables que les anciennes au discours médiatiquement dominant et à une vision manichéenne de l’histoire». Un peu plus loin, il déplore «l'influence chevènementiste» qu'il juge «nocive», «nuisible». Une flèche directement décochée en direction du vice-président du parti, qui a débuté sa carrière politique (comme d'autres cadres du parti) dans le sillage de Jean-Pierre Chevènement.

Jean-Marie Le Pen ne se prive pas non plus de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • FullOil
    08 avril13:57

    frk987 on voit bien que les tiens de partis sont vraiment aptes à gouverner 10% de chomeurs et plus de 2000 Milliards de dette et je te parle même pas de l'immigration.

    Signaler un abus

  • frk987
    08 avril07:35

    Contrairement à ce que vous pensez c'est la stratégie de JMLP, dès que son parti arrive proche du pouvoir, il sait pertinemment que ce parti est inapte à gouverner mais un simple parti d'opposition pur et dur, alors pour faire baisser le nombre d'électeurs, il lance une "petite phrase". Contrairement à sa fille qui a la mentalité d'une caissière d'épicerie familiale.

    Signaler un abus

  • mjjmimi
    08 avril07:20

    Jean-Marie subit un spasme de nostalgie; les souvenirs de sa jeunesse le travaillent. Ce syndrome est bien connu: bientôt il va réellement gagatiser.

    Signaler un abus

  • Spartaku
    08 avril06:04

    Ils ratissent large au FN , des pétainistes aux gaullistes , des mélenchonistes aux sarkozistes ... il ne restera plus grand monde pour les autres joueurs !!

    Signaler un abus

  • mark92
    08 avril02:31

    Quel jeux entre le père et la fille. Mais encore un mandat de gauche et on a Marine comme président(e). Merci qui ?? merci mitterand. Même le drapeau Français n'a pas osé tenir sur son cercueuil le jour de son enterrement.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.