Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ces tablettes qui se prennent pour de véritables ordinateurs

Le Parisien03/03/2015 à 18:49

Ces tablettes qui se prennent pour de véritables ordinateurs

Sony a présenté au Mobile World Congress une nouvelle tablette qu'elle présente comme digne héritière de son ancienne gamme d'ordinateurs portables VAIO. Elle rejoint ainsi la liste des terminaux mobiles qui, équipés d'une suite bureautique et connectés à un clavier amovible, peuvent facilement se substituer à un PC.Si elle concurrence bien évidemment les autres tablettes 10 pouces du marché, la Xperia Z4 Tablet se veut aussi l'égale de n'importe quel ordinateur portable. Au niveau des caractéristiques techniques, elle se présente comme la plus fine (6,1mm, comme l'iPad Air 2) et légère du marché, propose un écran HD (2048x1080 pixels) et tourne à l'aide d'un processeur huit coeurs Qualcomm Snapdragon 810. Le constructeur promet en outre une tablette waterproof et pouvant atteindre 17h d'autonomie en lecture vidéo.

Des fonctionnalités comme la présence de la suite Microsoft Office, ainsi que des accessoires comme un clavier équipé d'un touchpad rendent son utilisation proche de celle d'un ordinateur portable classique. Fonctionnant sous Android Lollipop (5.0), agrémenté dune surcouche maison, la Xperia Z4 Tablet sera disponible à partir de juin 2015 de 559 euros (Wi-Fi, sans clavier) à 759 euros (4G avec clavier).

Sony n'est pas le premier à comparer l'une de ses tablettes à un ordinateur. L'exemple jusqu'à présent le plus emblématique est celui de Microsoft qui, avec sa Surface Pro 3 s'attaque frontalement à Apple et à son Macbook Air, aussi bien dans ses présentations aux journalistes que dans ses publicités comparatives.

Mi-notebook, mi-tablette, la Surface Pro 3 fonctionne quant à elle sous Windows 8.1 et permet également de profiter de la suite Office. Son écran HD de 12 pouces, son processeurs Intel nouvelle génération et son poids plume participent à la sensation de disposer avec ce terminal d'un véritable ordinateur. Son prix peut néanmoins rebuter puisque la Surface pro 3 s'affiche, sans clavier, de 799 à euros ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.