Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ces petits malins qui profitent du filon bitcoin
Le Point29/11/2017 à 08:08

On les appelle les « mineurs » du bitcoin. Les particuliers ou les entreprises qui mettent à disposition une partie de la mémoire de leurs ordinateurs ou de leurs serveurs pour tenir le registre de la blockchain, le « grand livre » qui recense l'intégralité des transactions réalisées dans cette monnaie virtuelle, sont rémunérés dans cette crypto-monnaie. Compte tenu de l'appréciation vertigineuse de son cours, certains sont ainsi parvenus à réunir une petite fortune ces cinq dernières années.

Hier réservée à une poignée de « geeks », cette activité, surnommée « bitcoin-mining » par les spécialistes, nécessite aujourd'hui des machines d'autant plus importantes que le nombre de transactions réalisées par jour avoisine les 400 000. Ce volume devrait continuer d'augmenter à mesure que cette monnaie s'appréciera. Le « mining » requiert une telle puissance de calcul qu'il est aujourd'hui l'apanage de sociétés chinoises qui ont investi dans des datacenters dédiés. « Ce job n'est rentable que là où le cours de l'électricité est bas », explique Mikko Hyppönen, directeur recherche et développement (chief research officer-CRO) de F-Secure.

Lire aussi : La folie bitcoin

Mineurs pirates

Une poignée de hackers continue néanmoins de profiter de cette manne grâce...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer