1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

« Cela serait formidable si vous pouviez vous pencher dessus » : Trump a bien demandé au président ukrainien d'enquêter sur Joe Biden
Le Monde26/09/2019 à 02:55

Lors de leur conversation, dont le compte rendu a été divulgué mercredi, le président américain demande explicitement à Kiev de chercher si son rival politique avait mis fin à une enquête impliquant son fils.

En autorisant la publication d'un compte rendu d'une conversation téléphonique avec son homologue ukrainien, Volodymyr Zelensky, Donald Trump pensait-il mettre en difficulté les démocrates ? Ces derniers avaient déclenché la veille une procédure de destitution en l'accusant d'avoir demandé à une puissance étrangère d'enquêter sur l'un de ses opposants politiques. Le président des Etats-Unis n'avait cessé de jurer, au cours des jours précédents, que cette conversation avait été « parfaite ». La note rendue publique a au contraire renforcé les soupçons.

Ce résumé de cinq pages d'un échange d'une demi-heure n'a rien d'un verbatim. Il témoigne cependant de la réalité de la demande de Donald Trump. Selon ce document, le président des Etats-Unis a bien demandé à Volodymyr Zelensky de se pencher sur Hunter Biden, le fils de l'ancien vice-président Joe Biden, membre du conseil d'administration d'une entreprise gazière ukrainienne. Joe Biden est, depuis son entrée en campagne, le favori de la course à l'investiture démocrate pour la présidentielle de 2020.

La conversation vient à peine de débuter. Le président ukrainien évoque les besoins en armement de l'Ukraine, après avoir dénigré, de concert avec le président des Etats-Unis, l'inaction supposée de la France et de l'Allemagne. C'est alors que Donald Trump évoque l'enquête « russe » (les interférences dans la campagne de 2016), estimant que « l'Ukraine en sait beaucoup sur ce sujet ».

« Si vous pouviez lui parler »

... Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer