1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Cécile Duflot préfère "Fort Boyard" au gouvernement

Le Point04/04/2014 à 08:11

Passation des pouvoirs entre Cécile Duflot et Sylvia Pinel, la nouvelle ministre du Logement, le 2 avril 2014.

Alors que la perplexité est de mise quant au refus d'EELV de se joindre au gouvernement Valls et que Cécile Duflot est critiquée çà et là pour son influence dans ce choix, cette dernière ne semble pas en avoir perdu son habituelle gouaille sur Twitter.

Puisqu'un délai d'un mois la sépare de son retour à l'Assemblée nationale, elle a profité de son temps libre ce jeudi pour plaisanter avec le père Fouras.

Le très populaire sage de l'émission Fort Boyard, se remémorant une interview en juin 2011 dans Le Parisien où l'ex-secrétaire nationale d'Europe Écologie-Les Verts confiait regarder Fort Boyard avec ses enfants, l'a invitée à y participer.

Cécile Duflot accepte sur le ton de la plaisanterie, avant de moquer les sites d'information ayant relevé cette étonnante discussion sur le site de microblogging : "se servir un diabolo orgeat et ouvrir le Larousse : 'degré (au second)'".

"C'est une faute politique très grande"

Au terme d'une journée de discussions, et après avoir été reçu en délégation par Manuel Valls, Europe Écologie-Les Verts a finalement annoncé mardi qu'il refusait d'entrer dans le gouvernement. Une attitude brocardée notamment par l'eurodéputé écologiste Daniel Cohn-Bendit sur Europe 1 mercredi : "Les écologistes ont tort, c'est une faute politique très grande", regrette-t-il. Or, "dans cette décision, Cécile Duflot a une très grande responsabilité. Elle a le droit...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • emresibe
    04 avril08:12

    avec ton gros Q tu serais vite essouffler. Quelle cruche celle là!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer