Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Cécile Duflot fait la promotion de l'habitat partagé à Lyon

Reuters17/06/2013 à 20:45

VILLEURBANNE, Rhône (Reuters) - La ministre française du Logement, Cécile Duflot, s'est engagée lundi à mettre en place les outils législatifs nécessaires à la promotion des coopératives d'habitants, une solution peu utilisée en France malgré la crise du logement.

Le projet de loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), qui sera présenté en conseil des ministres le 26 juin, va permettre de bâtir plus facilement ces sociétés d'autopromotion, a-t-elle expliqué lors de la visite de la première coopérative d'habitants à ouvrir ses portes en France.

Dans cet immeuble à ossature de bois conçu par ses habitants à Villeurbanne (Rhône), les 14 ménages du "village vertical" partagent des équipements - une buanderie, une cuisine, un potager, quatre chambres d'amis et même une baignoire, en plus des salles de douche propres à chaque appartement.

"La coopérative d'habitants n'est pas un concept daté mais au contraire ultra moderne", a dit Cécile Duflot. "Elle incarne une certaine idée de la solidarité en ville."

Le projet de loi qu'elle défendra le 26 juin permettra de donner un cadre juridique à cette forme d'habitat partagé.

"On va créer une troisième voie, entre le public et le privé, pour le logement en France", a-t-elle souligné. "C'est aussi une façon de répondre à la pénurie de logement."

La loi abordera également la question des garanties financières et prévoira une clause de non spéculation ainsi que des tarifs indexés sur le coût de la vie.

"Dans le vide juridique actuel, le parcours était jusqu'à présent très acrobatique et très long", a reconnu la ministre.

Il a en effet fallu pas moins de sept ans à ses initiateurs pour monter le projet de Villeurbanne. Gudrun Mülher, qui vient d'emménager, a fait partie de l'aventure depuis son origine.

"Moi, j'y ai toujours cru, mais certains ont abandonné en cours de route et le groupe s'est renouvelé plusieurs fois", dit-elle. Elle apprécie "le côté collectif, le fait de pouvoir mutualiser les équipements et les relations humaines."

Parmi ses voisins, on trouve un jeune ouvrier, un ancien enseignant de lycée, une cantatrice, un professeur de violon et un informaticien qui sont collectivement l'unique propriétaire de l'immeuble et le gèrent démocratiquement.

Les nouveaux dispositifs législatifs doivent permettre d'accélérer les projets en cours en France. Cinquante sont actuellement en phase d'étude opérationnelle et 300 en cours de construction. Pour l'autopromotion, on compte près de 75 opérations pour un total de 500 logements.

Balbutiant en France, ce concept de logement revêt une réalité à l'étranger. En Suisse, l'habitat participatif représente 5% du parc immobilier, soit 130.000 logements. En Norvège la proportion monte à 15% du parc et 40% à Oslo.

Catherine Lagrange, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.