Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ce qu'il faut retenir du plan de déconfinement d'Édouard Philippe
So Foot28/04/2020 à 17:30

Ce qu'il faut retenir du plan de déconfinement d'Édouard Philippe

Ce mardi à l'Assemblée nationale, le Premier ministre a pris une heure pour " dire à la France comment la vie va reprendre ". Et parmi la multitude de points abordés et malgré toutes les nuances posées à chaque coin, une chose est sûre : le déconfinement tel qu'il sera appliqué à partir du 11 mai ne garantit en rien la victoire ni le beau jeu.

Un point sur l'infirmerie


Introduite par Richard Ferrand du haut de son perchoir, cette " séance ouverte aux espoirs ", devait être " résolument tournée vers des lendemains heureux ". Pourtant, Édouard Philippe a commencé sa causerie faisant un point sur l'état de santé de ses compatriotes. Face à 75 députés triés sur le volet, (soit 13% de l'effectif), le Premier ministre remonté ses manches de survêt pour féliciter l'ensemble des joueurs pour leur sens de la dévotion et du collectif, face au Covid-19. En faisant banquette à leur domicile, les Français ont " permis d'éviter au moins 62 000 décès sur un mois " alors que " 105 000 lits de réanimation auraient manqué en l'absence de confinement ". Si bien que les statistiques montrent une baisse des contaminations et des décès depuis le 8 avril. " La décrue est engagée, elle est lente mais régulière ". D'où la possibilité d'envisager une nouvelle stratégie : " Le confinement, s'il durait trop longtemps, pourrait entraîner des effets délétères ". Direction donc le tableau blanc, avec des flèches et des pions dans tous les sens, pour la suite des opérations.


La palette tactique d'Edouard Philippe


S'il faut 42 points pour se maintenir , la stratégie nationale n'en compte que trois, d'après le coach Philippe : " vivre avec le virus " en attendant un traitement ou l'immunité de groupe, " agir progressivement " pour s'épargner une seconde vague, et " s'adapter localement ". Dans les faits, cela veut dire aussi que le pressing imposé jusqu'ici sera relâché suivant plusieurs conditions et que le staff pourrait à tout moment ordonner un retour au confinement si les choses venaient à dégénérer. Dès jeudi, une carte de France triera les départements français en trois catégories : ceux colorés en verts auront des chances de retrouver une vie à peu près normale, ceux en orange devront rester sur leurs gardes, et ceux en rouge ne seront pas au bout de leurs peines. Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer