Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Cazeneuve à Calais pour poursuivre le démantèlement de la jungle

Reuters02/09/2016 à 07:33

CAZENEUVE À CALAIS POUR CONTINUER LE DÉMANTÈLEMENT DE LA JUNGLE

LILLE (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, attendu ce vendredi à Calais, annonce dans une interview au quotidien Nord Littoral la poursuite du démantèlement du camp des migrants de Calais ainsi que des renforts policiers et la création de places d'hébergement.

"Nous avons déjà procédé au démantèlement de la zone sud (...) et nous avons déjà commencé celui de la zone nord (...) Mon intention est bien de poursuivre avec la plus grande détermination. Cela doit se faire par étapes, en commençant par créer davantage de places d'hébergement en France pour désengorger Calais", déclare notamment le ministre.

Bernard Cazeneuve ne fixe pas de calendrier et dit attendre la décision du Conseil d'Etat, saisi à la suite d'une décision de justice qui refuse à l'Etat de supprimer les petits commerces et lieux de restauration situés à l'intérieur du plus grand bidonville de France.

Le ministre de l'Intérieur veut accompagner le démantèlement du camp de Calais par la création de places d'accueil et d'hébergement supplémentaires pour offrir une solution aux migrants, une politique déjà mise en place depuis plusieurs mois.

Rappelant que "5.528 migrants en provenance de Calais ont déjà été accueillis dans les 161 centres d'accueil et d'orientation (CAO) créés en France", il ajoute que l'effort va être amplifié "avec la création d'ici la fin de l'année de 2.000 nouvelles places d'hébergement en CAO et de 6.000 places en centres d'accueil pour demandeurs d'asile (CADA)".

Il évoque également la création de 5.000 nouvelles places d'hébergement d'urgence pour demandeurs d'asile en 2017.

HOLLANDE ATTENDU FIN SEPTEMBRE

Parallèlement au démantèlement progressif du camp, le ministre annonce aussi l'envoi de 200 policiers en renfort à une période où les attaques de camions par les migrants sur la rocade portuaire sont devenues quasi quotidiennes.

"En deux ans, j'ai plus que doublé les effectifs, puisqu'en 2016 ce sont désormais 1.900 policiers et gendarmes qui sont présents à Calais. Et j'en envoie aujourd'hui 200 en plus: 54 policiers de la police aux frontières et deux unités de forces mobiles supplémentaires soit 140 CRS, affectés en priorité à la rocade et sur l'(autoroute) A16, ce qui permettra de redéployer les effectifs des BAC pour la sécurité des riverains de la rocade et du centre-ville", détaille-t-il.

Le ministre de l'Intérieur, qui effectue vendredi son huitième déplacement à Calais depuis son arrivée place Beauvau, en avril 2014, rencontrera la maire LR de la ville, Natacha Bouchart, ainsi que Xavier Bertrand, le président LR de la région, et des représentants du secteur socio-économique et des forces de l'ordre. Ces interlocuteurs réclament la sécurisation de Calais et la fermeture totale du bidonville de Calais.

Dans Nord Littoral, il annonce aussi la venue fin septembre de François Hollande qui, dit-il, "s'adressera à tous les Calaisiens".

D'après la préfecture, 6.900 migrants sont présents dans la zone nord de la Lande de Calais; les associations humanitaires estiment à plus de 9.000 ce nombre.

Leur présence a plus que doublé en quelques mois, un phénomène déjà observé les étés précédents en raison de conditions météorologiques qui facilitent l'exode des migrants d'Afrique du Nord, d'Irak ou bien encore de Syrie.

(Pierre Savary; édité par Henri-Pierre André)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.