Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Carlos dit avoir profité d'un pacte entre l'OLP et la Suisse

Reuters07/03/2016 à 13:47

CARLOS DIT AVOIR PROFITÉ D'UN PACTE ENTRE L'OLP ET LA SUISSE

ZURICH (Reuters) - Ilich Ramirez Sanchez, alias Carlos, qui purge en France une peine de réclusion criminelle à perpétuité pour une série d'attentats commis dans les années 1970 et 1980, affirme lundi avoir joui d'une liberté de mouvement en Suisse dans le cadre d'un "pacte de non agression" conclu au début des années 1970 entre la confédération helvétique et l'Organisation de libération de la Palestine (OLP).

Dans un entretien téléphonique que publie lundi le quotidien Neue Zürcher Zeitung (NZZ), il explique notamment avoir choisi pour cette raison d'atterrir à Zurich plutôt qu'à Vienne avant son opération la plus spectaculaire, la prise d'otages des ministres du Pétrole de l'Opep en 1975 dans la capitale autrichienne au nom de la cause palestinienne.

Il ajoute que les militants de l'OLP savaient à l'époque qu'ils ne seraient pas arrêtés en Suisse à condition de ne pas y troubler l'ordre public. "Naturellement, nous nous en sommes tenus à cela", poursuit-il.

Carlos en donne pour preuve qu'à son arrivée à l'aéroport de Zurich en provenance de Beyrouth, peu de temps avant l'opération contre la réunion des ministres de l'Opep, il a repéré son visage sur un avis de recherche placardé à la douane mais que l'agent qui a examiné son faux passeport sud-américain l'a laissé entrer sans difficulté.

Ses affirmations sont de nature à attiser le débat en cours sur l'attitude des autorités suisses, soupçonnées d'avoir conclu un accord secret avec l'OLP. L'existence de ce pacte secret a été révélée dans un essai publié cette année par le journaliste de la NZZ Marcel Gyr, qui a également recueilli les propos de Carlos.

Dans ce livre, "Schweizer Terrorjahre: Das geheime Abkommen mit der PLO" ("Les années suisses de la terreur: l'accord secret avec l'OLP", non traduit en français), le journaliste affirme que ce pacte offrait aux Palestiniens l'assistance diplomatique de la Suisse en échange d'un engagement à épargner la confédération de toute action violente.

Toujours selon cet essai, ce moratoire officieux a pu avoir pour effet d'entraver l'enquête sur un attentat à la bombe contre un avion de ligne de la Swissair qui a fait 47 morts en février 1970.

Le gouvernement actuel a promis une enquête sur les révélations du journaliste, que confortent les affirmations de Carlos.

(Michael Shields et John Miller; Henri-Pierre André pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.