Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Carlo Maria Viganò, le prélat controversé qui accuse le pape François
Le Point29/08/2018 à 10:57

La scène remonte à juillet 2013, quatre mois après l'élection du pape François. Nous sommes à Dallas et Mgr Carlo Maria Viganò, alors nonce apostolique aux États-Unis, participe à un colloque sur la bioéthique. Lors d'une pause, il croise un cardinal romain, proche du souverain pontife argentin. « J'aimerais devenir cardinal, on me l'a promis, pouvez-vous en parler au pape ? » lance le diplomate. L'anecdote en dit long sur la soif de pouvoir de celui qui exige aujourd'hui la démission du pape pour avoir couvert le cardinal McCarrick, accusé d'abus sexuels sur des mineurs.

La carrière de Mgr Viganò est d'abord celle d'un brillant diplomate. Lombard né en 1941 dans une famille de huit enfants, il entre au service diplomatique du Saint-Siège en 1973, cinq ans après avoir été ordonné prêtre. Il fait ses classes en Irak, en Grande-Bretagne puis au Nigeria. En 1998, c'est la consécration : Jean-Paul II le nomme délégué pour les représentations pontificales. Un poste stratégique dans la puissante diplomatie pontificale. Comme chef de tous les ambassadeurs du Saint-Siège dans le monde, Viganò sillonne la planète, prend le pouls des églises locales et rencontre les plus hautes autorités politiques.

Lire aussi - Pape François : courageux ou démago ?

Premiers ennemis

Au gouvernorat de la cité du Vatican où il est nommé en 2009,...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer