Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Cannes: Madagascar 3 s'offre une virée en Europe

Reuters18/05/2012 à 20:13

Cannes: Madagascar 3 s'offre une virée en Europe

par Mike Collett-White

CANNES (Reuters) - "Madagascar 3: Bons baisers d'Europe", montré à Cannes vendredi en première mondiale, se moque gentiment de l'Europe, et en particulier de la France.

Ce dessin animé de DreamWorks Animation est le premier de la série Madagascar à avoir été tourné en 3D et les patrons du studio espèrent qu'il réalisera une aussi bonne performance commerciale que ses prédécesseurs.

En cela, être présent à Cannes peut être un appréciable coup de pouce, surtout depuis que le délégué général Thierry Frémaux a permis au dessin animé d'y acquérir ses lettres de noblesse.

En outre, les critiques, qui ont parfois la plume acérée pour un long métrage "normal", tendent à être plus souples pour un film d'animation.

"Ce festival est une fête pour tous les genres de films... Notre film parle d'un voyage en Europe et quel lieu sinon Cannes est le mieux adapté pour lancer un tel film ?", a dit Tom McGrath, l'un des trois réalisateurs.

"Notre but a toujours été de transporter le spectateur dans un monde fantastique, comme on l'était lorsqu'on voyait Pinocchio", a-t-il déclaré vendredi en conférence de presse, après la projection matinale du dessin animé.

"C'est ça qui est bien avec la CG (image de synthèse). D'abord on recherchait le photoréalisme et maintenant nous essayons de créer ces mondes fabuleux".

Dans Madagascar 3, les personnages principaux d'Alex, Marty, Gloria et Melman quittent l'Afrique pour aller à la recherche de leurs amis pingouins, envolés vers l'Europe pour dépenser toute leur fortune au casino de Monte Carlo.

L'"Opération extraction pingouins" tourne, comme on pouvait s'y attendre, à la catastrophe et dans le désordre sans nom qui s'ensuit, les héros font route commune avec un cirque ambulant, dans leur quête du retour vers leur ville bien-aimée, New York.

PASTICHES

En chemin, via Rome et Londres, les stéréotypes européens poussent comme des champignons, dont, pour la France, le "travailler moins pour gagner plus", ou encore Edith Piaf, dont la fameuse chanson "Non, rien de rien, non je ne regrette rien" est délicieusement pastichée.

Des séquences célèbres de grands films d'action sont également recréées, dont celle de l'autocar en équilibre instable sur le rebord d'une falaise de "L'or se barre" (1969) et celle où Neo évite des balles en "slow motion" dans "Matrix". A ceci près qu'ici les balles sont remplacées par des bananes.

La grande méchante de Madagascar 3 est le capitaine Chantal Dubois, agent de la brigade animalière totalement cinglée, à laquelle Frances McDormand prête sa voix.

Moitié Cruella des "101 Dalmatiens", moitié rottweiler, elle terrorise les animaux en fuite, obsédée par le scalp d'Alex qu'elle tient à tout prix à faire figurer parmi ses trophées d'animaux empaillés.

Ben Stiller réincarne la voix du lion bienveillant Alex, Chris Rock reprend son rôle du zèbre gai-luron Marty. David Schwimmer et Jada Pinkett Smith reviennent dans la peau de Melman et Gloria respectivement.

Les nouveaux venus sont Bryan Cranston (Vitaly), Martin Short, qui interprète le lion de mer italien Stefano, qui n'aime rien moins que voler la vedette, et Jessica Chastain en tant que jaguar lascif.

Selon le site Boxofficemojo.com, le premier Madagascar (2005) a dégagé 533 millions de dollars de recettes dans le monde entier et le deuxième (2008) autour de 604 millions de dollars.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.