Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Canibal, la machine intelligente qui donne une deuxième vie au gobelet en plastique

Le Parisien29/05/2015 à 16:22

Canibal, la machine intelligente qui donne une deuxième vie au gobelet en plastique

(AFP) - Chaque année en France, cinq milliards de gobelets en plastique vont gonfler la masse des déchets ménagers. Une petite entreprise pionnière, Canibal, les recueille dans des machines intelligentes et les recycle en revêtement de sols, mobilier de bureau ou rebord de piscine.Très léger (4 à 8 grammes) et composé d'un mélange de polypropylène ou de polystyrène réputé impossible à recycler, le gobelet en plastique n'est pas trié et 30.000 tonnes finissent incinérées ou enfouies avec d'autres déchets.

"Il est universel, on l'a tous en main au moins une fois dans la journée, sur notre lieu de travail et en même temps, il est perçu comme très polluant", souligne Benoît Paget, cofondateur de la société Canibal (acronyme de "cannettes mises en balle").

"Laissez-le traîner dans une salle de réunion: il sera immédiatement mis à la poubelle, alors qu'un journal restera plusieurs jours sans déranger personne", poursuit-il en faisant visiter son entrepôt de Gennevilliers, près de Paris.

Forts de ce constat, lui et son associé Stéphane Marrapodi ont mis au point, après quatre ans de recherche et développement - en collaboration avec l'école des Arts et Métiers Paris Tech - une machine unique au monde, qui collecte et trie tous les emballages de boissons consommées de façon "nomade": bouteilles, cannettes, gobelets en plastique.

Des filières de recyclage existent de longue date pour les deux premières. Revendu 600 euros la tonne, le polyéthylène des bouteilles sert à produire de nouvelles bouteilles.

De leur côté les cannettes, broyées, deviennent des paillettes d'acier et d'aluminium dont la valeur s'élève respectivement à 100 euros et 1.000 euros la tonne. 

Mais seule la société Canibal, qui emploie 17 personnes, travaille à valoriser les gobelets en plastique, recueillis par son collecteur à ordures. 

A première vue semblable à un distributeur de boissons, c'est une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.