1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Canberra favorable à un accord de libre-échange avec Londres
Reuters17/07/2016 à 08:34

    LONDRES, 17 juillet (Reuters) - Le Premier ministre 
australien, Malcolm Turnbull, a fait savoir à son homologue 
britannique que Canberra était favorable à la conclusion rapide 
d'un accord de libre-échange avec Londres, ont fait savoir 
dimanche les services de Theresa May. 
    Les deux dirigeants se sont entretenus samedi et Michael 
Turnbull, conforté la semaine dernière à son poste de chef de 
l'exécutif australien, a félicité la nouvelle Première ministre 
qui a remplacé David Cameron et lui a "exprimé son désir de 
conclure aussi rapidement que possible un accord de 
libre-échange", dit un communiqué du 10, Downing Street. 
    "Ce gouvernement réussira notre sortie de l'Union 
européenne", a-t-elle dit, citée dans le communiqué. 
    "L'une des manières d'y parvenir est de conclure des accords 
de libre-échange avec nos partenaires partout dans le monde. 
    En quittant l'Union européenne, les Britanniques se 
retrouvent contraints de négocier de nouveaux accords de 
libre-échange avec l'Europe et avec les autres grands marchés du 
monde, des procédures qui pourraient prendre des années. 
    La Commission européenne étant chargée de négocier ces 
accords au nom des membres de l'Union, la Grande-Bretagne se 
retrouve confrontée à une problématique qu'elle n'a pas 
rencontrée depuis 1973, année lors de laquelle elle a rejoint le 
bloc communautaire. 
 
 (Kate Holton et Stephen Addison;,; Nicolas Delame pour le 
service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer