1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAN 2019 - Pape Diouf : « Tout me paraît possible sur un match »
Le Point19/07/2019 à 07:55

On ne présente plus Pape Diouf aux passionnés de football, un exemple sans équivalent. Depuis la présidence de l'OM, son nom est devenu une signature et sa figure incontournable dans l'univers du football. Ses réflexions, agaçantes pour certains, pertinentes pour d'autres, ne laissent personne indifférent. À quelques heures de la finale de la CAN qui opposera le Sénégal à l'Algérie, il nous a livré le bilan qu'il tire de la compétition ainsi que les réflexions que lui ont suggéré son déroulé ainsi que les performances réalisées par les joueurs.Le Point Afrique : Avant d'évoquer la finale, un mot sur le Nigeria qui, face à la Tunisie, a décroché la 3e place du podium pour la 8e fois. Que manque-t-il à cette puissance du football ?Pape Diouf : La 3e place, qu'on le veuille ou non, est anecdotique. Ce n'est pas la place que souhaitent les compétiteurs. Que le Nigeria l'ait jouée 8 fois relève plus de la coïncidence de circonstances. A priori, cela suppose que les Nigérians restent une force d'orientation dans le football africain.Votre bilan de la CAN ?Mon bilan est très mi-figue mi-raisin. Pour moi, c'est une CAN qui n'a pas donné quelque chose sur le plan du jeu, sur le plan de la flamboyance. Les matches étaient assez ternes, même très ternes. Certes, on a vu certaines nations comme Madagascar renverser de plus grandes équipes qu'elle. Sinon, aucun match ne reste dans les mémoires. Une seule équipe a marqué mon esprit :...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • qleraz
    19 juillet10:18

    Pape t'as versé combien à Ryhad Marez ?

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer