Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Cameron condamne le "meurtre abject" de l'otage David Haines

Reuters14/09/2014 à 14:00

LONDRES, 14 septembre (Reuters) - Le Premier ministre britannique David Cameron, qui a condamné le meurtre "abject et épouvantable" de David Haines, l'otage britannique tué par l'Etat islamique, devait présider dimanche une réunion d'urgence de son gouvernement pour déterminer la réponse à opposer à cette exécution. Originaire de Perth, en Ecosse, David Haines, qui était âgé de 44 ans et père de deux enfants, avait été enlevé en mars 2013 en Syrie où il travaillait pour l'ONG française Acted. Après les journalistes américains James Foley et Steven Sotloff, il est le troisième Occidental dont les djihadistes filment et diffusent la décapitation depuis le déclenchement, début août, des frappes américaines contre des cibles djihadistes dans le nord de l'Irak. "C'est un meurtre abject et épouvantable, un acte de pure cruauté", a réagi le chef du gouvernement britannique dans un communiqué diffusé par Downing Street. "Mes pensées vont à la famille de David Haines qui a fait preuve d'un courage et d'une force extraordinaires." "Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour traquer ces assassins et nous assurer qu'ils seront traduits en justice, quel que soit le temps que cela prendra", a-t-il ajouté. Le bourreau qui apparaît sur ce nouvel enregistrement semble être l'homme à l'accent anglais déjà auteur des décapitations de James Foley, le 19 août, et Steven Sotloff, le 2 septembre, et que les services britanniques tentent de l'identifier au moyen de techniques de reconnaissance vocale. En Ecosse, où vivait David Haines, le Premier ministre du gouvernement autonome, Alex Salmond, a dénoncé un "acte indicible de barbarie" Son frère, Mike Haines, lui a rendu hommage. "Il manquera terriblement", dit-il dans un communiqué diffusé par le Foreign Office. Sur le plan politique, des membres du Parti conservateur de Cameron l'appellent à ordonner des frappes aériennes britanniques contre l'Etat islamique. Onze ans après l'intervention militaire en Irak au côté des Etats-Unis, le gouvernement s'en tient pour l'heure à des livraisons d'aide humanitaire et d'armes et à des missions de surveillance mais n'exclut rien sinon l'envoi de troupes de combat au sol. (Guy Faulconbridge et Andrew Osborn; Jean-Stéphane Brosse et Henri-Pierre André pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.