Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Cameron campe sur son refus avant la désignation de Juncker

Reuters27/06/2014 à 15:43

DAVID CAMERON RÉITÈRE SON OPPOSITION À JEAN-CLAUDE JUNCKER

BRUXELLES (Reuters) - David Cameron a campé vendredi sur son opposition à Jean-Claude Juncker lors du Conseil européen de Bruxelles, où l'ancien Premier ministre luxembourgeois doit être désigné comme candidat à la présidence de la Commission européenne.

Le Premier ministre britannique est isolé dans sa lutte contre un homme qu'il juge trop fédéraliste et désormais contre le "coup d'Etat" du Parlement européen dont ses ex-alliés ont pris acte, même si beaucoup le déplorent.

Mais si les dirigeants des Vingt-Huit s'apprêtaient à voter à la majorité qualifiée et à mettre David Cameron en minorité, ce dernier devait rappeler, lors du déjeuner des chefs d'Etat et de gouvernement, son hostilité au processus comme à la personne.

"C'est un mauvais principe et c'est la mauvaise personne. Jean-Claude Juncker est au coeur du projet, a accru le pouvoir de Bruxelles et réduit le pouvoir des Etats nations tout au long de sa vie politique", a dit David Cameron à la presse.

"Ce n'est pas la bonne personne pour faire avancer cette organisation. Je suis très clair quant à ce qu'il faut faire. Je sais que les pronostics sont contre moi mais cela n'implique pas de changer d'opinion. Cela implique de défendre ce à quoi on croit et de voter en conséquence."

David Cameron a fait du refus de Jean-Claude Juncker une question de principe et a lui-même milité pour un vote qui lui permettra de se défendre au Royaume-Uni, où sa résistance l'a relancé après la montée en puissance des souverainistes de l'Ukip lors des élections européennes de fin mai.

Si David Cameron a menacé d'anticiper un référendum sur le maintien dans l'Union européenne, prévu en 2017, les autres dirigeants qui se sont exprimés vendredi ont dit espérer que le Royaume-Uni retrouve toute sa place en Europe.

"Je ne pense pas que le Royaume-Uni soit proche de la sortie et je pense qu'il est très important qu'il reste dans l'UE", a dit le Premier ministre finlandais Alexander Stubb.

Son homologue danoise, Helle Thorning-Schmidt, a pour sa part souhaité que le Conseil "se remette sur les rails" une fois passé l'épisode Juncker. "Le Royaume-Uni est un partenaire important, influent," a-t-elle souligné.

Le Conseil doit aussi valider vendredi des priorités stratégiques qui incluront, sous l'impulsion de l'Italie et de la France, un appel à une "meilleure utilisation" des souplesses du pacte de stabilité pour évaluer les politiques budgétaires, formule qui maintient le pouvoir de décision de la Commission.

La deuxième journée du sommet a débuté vendredi avec la signature des accords d'association et de libre-échange avec l'Ukraine, la Moldavie et la Géorgie.

 

(Gregory Blachier, avec Julia Floretti, édité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.