Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BAE SYSTEMS

646.20GBX
-1.16% 
valeur indicative 7.37 EUR
Ouverture théorique 652.40

GB0002634946 BA.

LSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    652.40

  • clôture veille

    653.80

  • + haut

    654.60

  • + bas

    646.20

  • volume

    8 965 360

  • valorisation

    2 063 111 MGBX

  • capital échangé

    0.28%

  • dernier échange

    22.05.18 / 17:50:24

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    610.50

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter BAE SYSTEMS à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BAE SYSTEMS à mes listes

    Fermer

Cameron annonce un effort de 17 mds pour moderniser la défense

Reuters23/11/2015 à 18:39

(Actualisé avec précisions sur le contenu du livre blanc) par Kylie MacLellan et Sarah Young LONDRES, 23 novembre (Reuters) - La Grande-Bretagne va augmenter ses dépenses dans le secteur de la défense face à la menace croissante des islamistes radicaux, a déclaré lundi David Cameron, en insistant sur la nécessité de disposer de forces de réaction rapide à la lumière des attentats du 13 novembre en France. Après s'être rendu à Paris dans la matinée pour affirmer le soutien de la Grande-Bretagne à la France après ces attentats, qui ont fait 130 morts, le Premier ministre britannique a exposé devant le Parlement à Londres un plan quinquennal dont l'une des conséquences sera un investissement supplémentaire de 12 milliards de livres (environ 17 milliards d'euros) sur les 10 ans à venir pour porter les dépenses de sécurité et de défense à 178 milliards de livres. Ce livre blanc sur la Défense, qui prévoit notamment l'achat de huit bateaux à BAE Systems BAES.L et de neuf avions de surveillance maritime à Boeing BA.N , inclut aussi une réduction de 30% des effectifs civils du ministère de la Défense pour éviter tout dérapage budgétaire. "Comme les meurtres dans les rues de Paris nous le rappellent si crûment, (l'Etat islamique) n'est pas une espèce de problème lointain à des milliers de kilomètres de distance, c'est une menace directe pour notre sécurité chez nous et à l'étranger", a dit David Cameron. Détaillant la liste des dépenses nouvelles, notamment les fonds consacrés aux services de renseignement et la priorité accordée aux Etats fragiles dans la distribution de l'aide étrangère, le Premier ministre conservateur a ajouté: "Aucune de ces capacités n'est un supplément optionnel, ces investissements constituent un acte relevant de l'intérêt clairvoyant pour garantir notre prospérité et notre sécurité futures." La Grande-Bretagne veut être en mesure de réagir rapidement aux crises et le gouvernement va mettre en place un nouveau dispositif d'urgence face aux attentats, doté de 10.000 militaires d'astreinte. INVESTISSEMENT DANS LES DRONES Ce livre blanc souligne que les avions de ligne demeurent une cible privilégiée des auteurs d'attentat et que certains groupes, tels que l'Etat islamique, chercheront à se doter d'un arsenal chimique, biologique et radiologique. David Cameron a annoncé que la Grande-Bretagne allait acheter neuf avions de surveillance maritime P-8 Poséïdon construits par Boeing pour contribuer à la protection de sa force de dissuasion nucléaire. Ces appareils sont censés pallier l'abandon en 2010 du programme d'avion-espion Nimrod, une décision vivement critiquée. Le gouvernement va aussi acheter au moins 13 nouvelles frégates pour la Royal Navy, dont huit seront des "Types 26" conçus par BAE Systems. La Grande-Bretagne se dotera aussi d'ici 2025 de deux brigades d'intervention rapide de 5.000 soldats chacun. Ses chasseurs Typhoon vont être modernisés pour accroître de dix ans leur durée de vie, ce qui aura pour effet de constituer deux escadrilles supplémentaires. Londres va aussi investir dans de nouveaux drones de surveillance et accélérer l'acquisition de chasseurs F-35 Lightning II auprès de Lockheed Martin LMT.N , dont 24 devront être déployés sur les porte-avions britanniques d'ici 2023 dans le cadre d'une commande totale de 138 appareils. Dans son livre blanc, le gouvernement précise que le coût de remplacement des sous-marins nucléaires devrait atteindre 31 milliards de livres, soit six milliards de plus que l'estimation précédente. Ce plan pluriannuel vise à garantir que le pays soit apte à contrer toutes les menaces, qu'elles soient conventionnelles, non-étatiques ou en relation avec la cyberguerre. "Nous ne pouvons pas opérer un choix entre des défenses conventionnelles contre des menaces étatiques et la nécessité de contrer des menaces qui ne connaissent pas de frontières nationales. Aujourd'hui, nous faisons face aux deux, et nous devons répondre aux deux", souligne David Cameron. Son ministre des Finances, George Osborne, a pour sa part annoncé dimanche que la Grande-Bretagne comptait augmenter de 30% ses dépenses consacrées à la lutte antiterroriste. ID:nL8N13H0DW (Avec Tim Hepher; Henri-Pierre André et Bertrand Boucey pour le service français)

Valeurs associées

-1.16%
-2.40%
-2.19%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.