Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Cambadélis (PS) : «Il faut que les militants arrêtent de se regarder le nombril»

Le Parisien21/05/2015 à 15:08

Cambadélis (PS) : «Il faut que les militants arrêtent de se regarder le nombril»

Candidat à sa réélection, Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du PS, juge que le gouvernement a déjà infléchi sa politique.

Compte tenu du grand nombre d’enseignants dans les rangs du PS, redoutez-vous que la réforme du collège pénalise votre motion lors du vote pour le congrès ?

Jean-Christophe Cambadélis. Non, parce que toutes les motions soutiennent la réforme de Najat Vallaud-Belkacem qui a été applaudie devant notre bureau national. Les sondages indiquent que la réforme a le soutien de 58%des sympathisants de gauche. Il y a donc au PS un consensus, d’autant que la critique a été cannibalisée par l’UMP, ce qui a bipolarisé le débat.

Vous avez répondu à certains ministres, qui ont exprimé des désaccords avec certains points de votre motion, que la contradiction était de leur côté. Cela ne fait-il pas quand même désordre ?

Je propose un texte dont les objectifs sont clairs. Personne n’est obligé de le signer. Les ministres qui l’ont signé l’ont fait parce qu’ils étaient, pour reprendre la formule de François Rebsamen, « d’accord à 99,9%». Je ne suis pas certain que dans les autres motions tout le monde soit d’accord avec tout. Ainsi la motion B pilonne la loi Macron, et pourtant un de ses rapporteurs, favorable à la loi, a signé cette motion B. Je ne leur en fais pas grief car je ne crois pas au mandat impératif. Je crois en revanche aux logiques politiques.

Pourquoi vous êtes-vous opposé au contrôle de la régularité du vote interne au PS par la Haute Autorité prévue pour cela ?

Quand on veut devenir premier secrétaire du PS, on ne doit pas jeter la suspicion sur son propre parti. Je ne crois pas que nous ayons besoin d’une autorité extérieure pour contrôler ce qui va aller de soi. Ce serait donner prétexte à des sous-entendus sur l’insincérité du vote et cela affaiblirait notre parti. Je pense qu’aucune des motions n’aura à recourir à ce type d’artifice ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3366730
    26 avril00:31

    CAMBADELIS : recel d’abus de confiance Condamné en 2006 à 6mois de prison avec sursis et 20 000€ d’amende, dans l’affaire des emplois fictifs de la MNEF.Il avait été rémunéré par la mutuelle proche du PS entre 1991 et 1995, à hauteur de quelque 620 500 francs au titre d'une activité fictive.

    Signaler un abus

  • M940878
    21 mai16:00

    pays des soviets ...

    Signaler un abus

  • M7097610
    21 mai15:49

    il a encore des militants ???? Les pauvres diables...

    Signaler un abus

  • pichou59
    21 mai13:36

    surtout avec un CV bien chargé

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.