1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

« C'est très narcissique de croire que le djihadisme en France est lié à la laïcité ou à l'urbanisme »
Le Point17/05/2018 à 11:20

Il en va des théories sur la radicalisation comme des modes, à chaque saison sa nouvelle collection. Au lendemain de l'attentat au couteau qui a fait un mort dans le quartier de l'Opéra à Paris samedi 12 mai, certains défendent l'idée que les terroristes seraient influencés par un environnement urbain « djihadogène », d'autres présentent les soldats autoproclamés de Daech comme des « déséquilibrés » ou de simples « loups solitaires »...

Si toutes ces lectures ne sont pas fausses et incompatibles entre elles (les terroristes parfaitement équilibrés sont assez rares), elles ne suffisent pas à expliquer les phénomènes de passage à l'acte chez les jeunes radicaux, souvent inspirés par un islam rigoriste dont l'implantation progresse en France. Hugo Micheron, chercheur à l'ENS et spécialiste du djihadisme français, nous explique pourquoi il est urgent de prendre ses distances avec les analyses teintées d'idéologie pour combattre efficacement ce phénomène.

Le Point : Où en est le phénomène djihadiste en France ?

Hugo Micheron : Le logiciel djihadiste consiste à démultiplier les attaques dans l'espace et dans le temps pour nous faire croire que nous pourrions être touchés n'importe quand et n'importe où. Mais il ne faut pas tomber dans le piège en cultivant un sentiment de survulnérabilité. La réaction de...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer