Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

MCDONALD'S

158.77USD
-0.49% 
valeur indicative 129.20 EUR

US5801351017 MCD

NYSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    159.51

  • clôture veille

    159.55

  • + haut

    160.73

  • + bas

    158.52

  • volume

    0

  • valorisation

    126 569 MUSD

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    20.04.18 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter MCDONALD'S à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter MCDONALD'S à mes listes

    Fermer

Burger King discute du rachat du canadien Tim Hortons

Reuters25/08/2014 à 11:38

* L'opération permettrait une domiciliation fiscale hors des USA * Elle créerait le numéro trois mondial de la restauration rapide * Le rachat pourrait être bouclé dans les jours à venir (Actualisé avec précisions sur le projet, contexte) par Soyoung Kim et Euan Rocha NEW YORK/TORONTO, 25 août (Reuters) - Burger King BKW.N discute du rachat de la chaîne canadienne de cafétérias Tim Hortons THI.TO , ce qui pourrait déboucher sur la création d'une capitalisation boursière combinée de 18 milliards de dollars et permettre au spécialiste des hamburgers de se domicilier fiscalement en dehors des Etats-Unis. Les deux groupes ont confirmé tard dans la nuit de dimanche à lundi l'existence de ces discussions qui, en cas de succès, permettraient de créer le numéro trois mondial de la restauration rapide, qui serait basé au Canada où la fiscalité des entreprises est globalement moins lourde qu'aux Etats-Unis. La fusion proposée prendrait la forme d'une "fusion fiscale", et elle pourrait être bouclée dans les jours à venir, selon des sources proches des discussions. Ces fusions sont de plus en plus fréquentes aux Etats-Unis, à l'image du rachat de Covidien COV.N par Medtronic MDT.N pour 42,9 milliards de dollars et qui doit se traduire par une délocalisation du siège en Irlande. ID:nL5N0OY2H1 Les deux groupes ont précisé que 3G Capital, actionnaire majoritaire de Burger King, contrôlerait la nouvelle entité, les actionnaires de Tim Hortons et Burger King en détenant le solde. LE FONDS 3G CAPITAL RESTERA MAJORITAIRE 3G Capital, un fonds d'investissement basé à New York et d'origine brésilienne, a racheté Burger King alors en difficulté en 2010 pour environ 3,3 milliards de dollars. Il a ensuite réintroduit la société en Bourse en 2012, mais détient encore 70% de son capital, selon les données de Thomson Reuters. Tim Hortons et Burger King doivent chacune poursuivre leurs activités sous leur propre marque, tout en bénéficiant de la mise en commun de leurs services, ont précisé les groupes. Sous la houlette de son nouveau directeur général Marc Caira, Tim Hortons a récemment publié des résultats meilleurs que prévu, grâce notamment à l'offre de nouveaux menus, plus chers. La chaîne, qui peine à réussir son implantation aux Etats-Unis depuis quelques années, est confrontée sur son marché intérieur à la concurrence croissante des géants du secteur comme McDonald's MCD.N et Starbucks SBUX.O . Si l'opération se concrétise, ce ne serait pas la première fois que la chaîne canadienne passe sous contrôle d'un investisseur étranger. Elle a été rachetée par Wendy's International en 1995, qui s'en est séparée par la suite, en 2006, sous la pression de l'investisseur activiste Nelson Peltz. Tim Hortons et Burger King ont indiqué qu'ils ne feraient pas d'autres commentaires sur le projet de rachat avant la constatation d'un accord ou d'un échec des négociations. Burger King, fondé en 1954 et basé à Miami, en Floride, gère 13.000 sites dans près de 100 pays et territoires dans le monde. Sa capitalisation atteint environ 9,55 milliards de dollars. Tim Hortons, basé à Oakville, au Canada, gère plus de 3.500 restaurants au Canada et plus de 850 aux Etats-Unis. Sa capitalisation boursière est d'environ 8,4 milliards de dollars. (Nicolas Delame et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Joanny)

Valeurs associées

-0.49%
-2.06%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.