1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Budget 2019 : le temps des arbitrages difficiles
Le Point20/08/2018 à 17:40

La rentrée budgétaire s'annonce compliquée. Alors qu'Emmanuel Macron s'apprête à rendre ses arbitrages pour le budget 2019, qui doit être présenté en septembre, le chef de l'État est confronté à une situation inédite depuis son arrivée au pouvoir. La croissance n'augmente plus. Au contraire, elle a ralenti depuis le début de l'année. Alors que fin 2017, une accélération inattendue lui avait permis de réduire le déficit public davantage que prévu, à 2,6 %, grâce à des rentrées fiscales exceptionnelles, c'est l'inverse qui est en train de se produire. Après 2,3 % de croissance enregistré en 2017 - un chiffre bien supérieur aux prévisions -, Bercy a pêché par excès d'optimisme en misant sur un rythme de croissance 2 % cette année. Mais au vu des résultats du premier semestre, l'objectif ne sera pas atteint, à moins d'un rebond tout à fait spectaculaire au deuxième. L'activité devrait plutôt progresser de 1,8 %, voire moins, selon certains économistes. Résultat, les rentrées fiscales ne seront pas à la hauteur des espérances.

Lire aussi Croissance : les nuages s'accumulent

Face à cette situation, le chef de l'État va mécaniquement devoir choisir entre trois mauvaises options, toutes politiquement douloureuses : soit il laisse filer le déficit, soit il augmente les impôts, soit il réduit les dépenses publiques davantage que prévu. Les...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer