1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bruno Retailleau : « Oui, il y a différentes sensibilités à droite »
Le Point15/02/2018 à 13:05

Battu mais pas vaincu, le fillonisme n'a pas dit son dernier mot. Si François Fillon a pris le large, c'est son indéfectible lieutenant lors de la présidentielle, Bruno Retailleau, qui a depuis repris le flambeau de Force républicaine, le micro parti hérité de la campagne. Un « lieu de rassemblement de la droite française », voire un « aiguillon intellectuel », dit-il, qui tient à vivre au sein des Républicains tout en restant « indépendant ».

Alors que le fossé se creuse entre Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez sur la pluralité ? ou non ? de la droite à l'ère Macron, la mission est périlleuse mais pas impossible. Pour lui, l'avenir de sa famille politique suppose un retour au projet défendu par le candidat Fillon dont Laurent Wauquiez ferait bien de s'inspirer.

Le Point : Que reste-t-il du fillonisme à droite aujourd'hui ?

Bruno Retailleau : Ce qu'il reste, c'est un projet qui était le plus rénovateur et le plus fédérateur que la droite n'ait jamais porté. De la baisse des prélèvements obligatoires à la création de quotas d'immigration, la volonté de rupture avec les errements socialistes était nette, ferme et assumée. Rien à voir avec « l'en même temps » d'Emmanuel Macron qui promet tout mais ne règle rien. Prenez les impôts : la France est la championne des prélèvements obligatoires, et que...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer