1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Brexit: Le député Letwin croit encore à sa voie parlementaire
Reuters28/03/2019 à 11:03

BREXIT: LE DÉPUTÉ LETWIN CROIT ENCORE À SA VOIE PARLEMENTAIRE

LONDRES (Reuters) - Une sortie sans accord du Royaume-Uni de l'Union européenne à la date du 12 avril est pour l'heure le scénario le plus probable mais la prise d'initiative du Parlement au détriment du gouvernement n'est pas terminée, a déclaré jeudi matin le député conservateur Oliver Letwin.

L'élu du Dorset, dans le sud-ouest de l'Angleterre, ancien ministre, est à l'origine des votes indicatifs qui ont eu lieu mercredi, matérialisant une prise de contrôle temporaire du processus du Brexit par la Chambre des communes.

Aucune des huit options soumises aux voix des parlementaires n'a obtenu de majorité, mais certaines ont rallié plus de voix que l'accord de retrait négocié par Theresa May avec les Européens.

Les députés devraient procéder à de nouveaux votes indicatifs lundi, après avoir affiné les options proposées dans le but de garantir une majorité.

"Je pense qu'à un moment ou un autre, nous devrons soit approuver un accord, soit accepter de trouver une alternative si nous voulons éviter un 'no deal' le 12 avril, qui est pour le moment je pense l'issue la plus probable", a dit Letwin au micro de la BBC.

L'architecte de la prise de contrôle temporaire du Parlement sur la procédure de divorce avec les Européens, dont le gouvernement May a indiqué qu'elle créait un "précédent extrêmement inquiétant pour notre démocratie", a estimé que son initiative n'était pas encore morte.

Et si Theresa May, après ses premiers échecs des 15 janvier et 12 mars, échoue une fois encore à faire ratifier ce vendredi l'accord de retrait, Letwin pense que cette "voie parlementaire" produira un résultat lundi.

(William Schomberg; Henri-Pierre André pour le service français)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Eboracum
    28 mars11:20

    L UE ne veut pas les lacher ..; y a trop a perdre ... ils versent chaque année plus de 11 milliards , pas une paille !!!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer