Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Brexit: Donald Tusk redit sa préférence pour un report long
Reuters09/04/2019 à 22:00

BREXIT: DONALD TUSK REDIT SA PRÉFÉRENCE POUR UN REPORT LONG

BRUXELLES (Reuters) - Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a redit mardi soir, à la veille d'un Conseil européen à Bruxelles, sa préférence pour un report long de la date du Brexit, proposant qu'il puisse aller jusqu'à un an, avec possibilité pour les Britanniques de partir plus tôt.

Dans une lettre adressée aux dirigeants de l'UE, il estime qu'accorder un report long mais flexible permettrait d'éviter une accumulation d'extensions de courte durée, assorties de sommets extraordinaires, et donnerait à Londres le temps de repenser sa stratégie de sortie.

L'octroi d'un long report sera cependant assorti d'un certain nombre de conditions, ajoute-t-il en les énumérant:

"Pas de renégociation de l'Accord de retrait; pas d'ouverture de négociations sur la relation future, sinon dans le cadre de la Déclaration politique; le Royaume-Uni devra maintenir une coopération sincère durant cette période cruciale, d'une manière qui reflète sa situation d'Etat membre en instance de départ", lit-on dans la lettre du président du Conseil européen.

(Jan Strupczewski; Eric Faye pour le service français)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • jean-p86
    09 avril22:41

    cher!!!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer