1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Brexit : ces Français qui veulent devenir britanniques
Le Point16/05/2016 à 15:56

C'est le sujet de conversation favori dans les bars et les restaurants de South Kensington, le quartier londonien qui compte la plus forte densité de ressortissants français : le sort qui leur sera réservé si, lors du référendum du 23 juin, une majorité de citoyens britanniques se prononcent pour une sortie de l'Union européenne.

Plus de 300 000 Français vivent au Royaume-Uni, dont les deux tiers à Londres, et ils commencent à s'inquiéter des éventuelles conséquences qu'aurait un Brexit sur leurs conditions de vie. Elles sont potentiellement considérables : seraient-ils soumis à un permis de travail après avoir bénéficié de la libre circulation ? Les étudiants se heurteraient-ils à une forme de ségrégation ? Qu'en serait-il de l'accès au système de santé ? Et des retraites ? Des transferts d'argent ?

Un passeport britannique pour les expatriés ?

Leur fébrilité est d'autant plus grande que, à ce stade, personne ne peut répondre à ces questions. Si les tenants du Brexit l'emportent, tout dépendra de la façon dont se concrétisera la rupture. En tout état de cause, la procédure sera très longue. Les experts tablent sur un minimum de deux ans en cas de divorce à l'amiable, sensiblement plus si les négociations entre Londres et ses ex-partenaires tournent au vinaigre. Ce qui signifie qu'en toute hypothèse, les expatriés souhaitant bénéficier d'un passeport britannique auront...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M2766070
    17 mai08:52

    Ha cela risque éventuellement d inciter les français contre l Ue de S expatrier, déja le fisc Français , nous incite, là plus d UE ... le pied quoi !!!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer