1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Brexit : à moitiés nus, des membres d'Extinction Rebellion perturbent les débats
Le Point02/04/2019 à 05:56

Drôle de spectacle aujourd'hui pour les parlementaires britanniques qui débattaient à la Chambre des Communes sur le Brexit. Une dizaine de militants de l'organisation écologiste radicale "Extinction Rebellion" ont fait irruption dans les lieux, à moitiés nus, en s'accrochant aux rambardes de la galerie accessible au public. Une scène immortalisée par le groupe sur les réseaux sociaux relaie The Guardian.Les manifestants avaient écrit des slogans sur leurs torses, affirmant ainsi se battre pour "toute la vie" ou encore "SOS". Deux d'entre eux avaient aussi un masque d'éléphant sur le visage, utilisé pour décrire le changement climatique, "l'éléphant dans la pièce". Ce sont les forces de l'ordre qui sont finalement intervenues pour faire partir les manifestants. Un communiqué publié ultérieurement par le groupe précise son ambition. L'objectif était d'attirer l'attention sur la crise climatique "ignorée par le gouvernement et les médias" durant les débats du Brexit. "En nous déshabillant au parlement, nous nous plaçons dans une position incroyablement vulnérable, soulignant la vulnérabilité que nous partageons tous face à la dégradation de l'environnement et de la société".Lire aussi Malheur à la ville dont le prince est un enfantLes clins d'oeil des parlementairesLes parlementaires ont continué à débattre pendant la manifestation, même si certains se sont permis de légères allusions aux manifestants. L'un d'entre eux a ainsi salué...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • qleraz
    01 avril23:00

    Humour british.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer