1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Bretagne-Enfants hospitalisés après une intervention policière

Reuters02/06/2016 à 18:26
    RENNES, 2 juin (Reuters) - Huit enfants ont été légèrement 
blessés et trois autres hospitalisés jeudi à Saint-Malo 
(Ille-et-Vilaine) à la suite d'une intervention policière visant 
à déloger des parents d'élèves de l'entrée d'un collège, a-t-on 
appris auprès de syndicats d'enseignants. 
    Une centaine d'élèves et leurs parents s'étaient rassemblés 
dans la matinée devant les grilles du collège Surcouf pour 
protester contre la fermeture de l'établissement, prévue en 
2017, lorsque des forces de police sont intervenues.     
    "L'un des enfants hospitalisés souffre d'une fracture de la 
jambe et un autre d'une fracture au poignet. Et une troisième 
élève a un genou abîmé", a déclaré à Reuters Gwenaël Lepaih, 
secrétaire régional du SNES, qui a également parlé de "blessures 
psychologiques" et d'élèves "très choqués". 
    Plusieurs enfants sont tombés à terre lors de la bousculade 
survenue pendant l'intervention de la police. 
    "Il y a un traumatisme face à une réponse démesurée à une 
expression de colère qui se déroulait dans une ambiance bon 
enfant. Nous sommes également très surpris par la rapidité de 
cette intervention qui s'est produite sans la moindre recherche 
de dialogue", a ajouté Gwénaël Lepaih. 
    Les pompiers, cités par différents médias locaux, ont 
confirmé le nombre de blessés et d'enfants hospitalisés, faisant 
état de "blessures superficielles".         
    La fermeture du collège Surcouf, situé dans une zone 
d'éducation prioritaire, avait été annoncée en début de semaine 
par le Conseil départemental de l'éducation d'Ille-et-Vilaine. 
    Lors d'une conférence de presse organisée jeudi après-midi 
devant le collège Surcouf, des parents d'élèves ont dit vouloir 
porter plainte pour les blessures subies par leurs enfants. 
    La préfecture de Région n'a pas souhaité faire de 
commentaire. 
 
 (Pierre-Henri Allain, édité par Simon Carraud) 
 

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rodde12
    03 juin10:07

    Gwenaël Lepaih: C'est lui l'agitateur qui a rassemblé des mineurs pour faire de l'agitation . Tant que ce genre de personnage, fera ce genre de choses et qu'on l'y autorisera, On se demande pourquoi la république paye des policiers?

    Signaler un abus

  • franck8
    02 juin19:42

    C'est un scandale absolu. Blesser des enfants est inacceptable et insupportable. Et on s'étonne vraiment qu'ils n'aient pas autre chose à faire avec les menaces terrorristes. J'espère bien que les parents vont porter plainte. Il va bien falloir qu'ils s'expliquent.

    Signaler un abus

  • a.gim
    02 juin18:40

    La ils sont forts mais contre certains on ne bouge pas.

    Signaler un abus

  • M8252219
    02 juin18:37

    C'est plus facile de donner l'ordre de vider une école avec enfants et parents que de défférer les coupeurs de courant CGT dans l'illégalité absolue.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.