1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Brésil : sorti de prison, Lula promet de «continuer à lutter» pour le peuple
Le Parisien09/11/2019 à 07:06

Brésil : sorti de prison, Lula promet de «continuer à lutter» pour le peuple

Lula libre ! Une partie de la population crie sa joie, ce vendredi après-midi (ce soir en France), dans les rues brésiliennes. La justice vient en effet d'autoriser l'ancien président Lula à sortir de sa prison de Curitiba, dans le sud du pays, où il purgeait depuis avril 2018 une peine de huit ans et dix mois de réclusion pour corruption. Il a été libéré au lendemain d'un arrêt de la Cour suprême.La figure historique de la gauche brésilienne a été libérée après un an et demi d'incarcération. Il est sorti à pied, souriant aux côtés de sa compagne, la sociologue Rosangela da Silva, embrassant chaleureusement des sympathisants et saluant la foule d'un poing levé, promettant de « continuer à lutter » pour le peuple brésilien. Luiz Inacio Lula da Silva a été entouré par une marée rouge de militants de gauche./REUTERS-Rodolfo Buhrer Luiz Inacio Lula da Silva, 74 ans, a été accusé d'avoir bénéficié d'un triplex dans une station balnéaire proche de São Paulo en échange de l'octroi de contrats à une compagnie du BTP. Depuis sa cellule, il n'a cessé de clamer son innocence, se disant victime d'un complot pour l'empêcher de revenir au pouvoir. Le premier jugement en appel a été fixé au 27 novembre. Incarner l'opposition à BolsonaroAvant même la confirmation de sa libération, l'ex-président avait déjà fait part de son intention de participer à de grandes tournées à travers le Brésil, les fameuses « caravanes » qui lui ont permis d'accroître sa popularité auprès des plus pauvres, mais aussi de voyager à l'étranger pour incarner l'opposition, jusqu'ici inaudible, au président d'extrême droite Jair Bolsonaro. LIRE AUSSI > Bolsonaro dit avoir «alimenté» les incendies en AmazonieAprès sa libération, Lula devait se rendre près de Sao Paulo, pour saluer ses partisans au syndicat des métallurgistes de Sao Bernardo do Campo, où il était resté retranché avant de se rendre ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer