1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Boucherie mitraillée en Corse : Valls dénonce des "actes intolérables"
Le Point03/02/2016 à 18:22

Le 24 décembre, une salle de prière à Ajaccio a été prise à partie.

Une boucherie musulmane a été la cible de tirs dans la nuit de mardi à mercredi à Propriano, station balnéaire de Corse-du-Sud. L'établissement, qui se trouve en centre-ville, a été "atteint par des tirs à l'arme lourde en rafales", a indiqué le procureur de la République d'Ajaccio, Éric Bouillard, précisant qu'il pourrait s'agir d'un fusil d'assaut. Il n'y a pas eu de victime. Éric Bouillard, qui s'est rendu sur place, a ajouté que le gérant de la boucherie était "une personne sans histoir". Cette action n'a pas été revendiquée et il n'y aurait pas d'inscription sur place, selon les premiers éléments de l'enquête, qui a été confiée à la brigade de Sartène et à la section de recherches de la gendarmerie.

Manuel Valls a dénoncé sur Twitter des "actes intolérables" qui "imposent notre condamnation unanime".

Le maire PRG de Propriano, Paul-Marie Bartoli, a immédiatement dénoncé "le racisme le plus vil et le plus stupide". Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve affirmant "la détermination totale du gouvernement à faire respecter l'ordre public et l'État de droit sur l'ensemble du territoire de la République", a souligné qu'"aucun acte de la sorte ne (devait) rester impuni" et qu'il appartenait "à la Justice de donner le cas échéant des éléments à l'enquête en cours". Les tirs ont été condamnés par un représentant du...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • frk987
    03 février18:50

    Et les charcutiers de marchés attaqués par les arabes....chut c'est INTERDIT d'en parler....censure dans la minute.Sacré Boursorama, à part les arabes, vous avez des clients ????????????????????

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer