Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bosnie-Affluence à Banja Luka pour la réouverture d'une mosquée

Reuters07/05/2016 à 10:44
    BANJA LUKA, Bosnie, 7 mai (Reuters) - Plusieurs milliers de 
personnes se sont rassemblées samedi à Banja Luka, capitale de 
la République serbe de Bosnie, pour assister à la réouverture de 
la mosquée Ferhat-Pacha, édifice historique détruit pendant la 
guerre.  
    Un imposant dispositif de sécurité a été déployé pour la 
cérémonie, censée rapprocher des communautés religieuses 
toujours très divisées, 20 ans après le conflit qui a fait rage 
de 1992 à 1995.  
    Elle doit se dérouler en présence du Premier ministre turc 
sortant Ahmed Davutoglu, dont le pays a en partie financé la 
reconstruction de la mosquée.  
    Un millier de policiers ont pris position dans les rues de 
Banja Luka, où ont afflué les autocars transportant des 
musulmans venant de tout le pays. Le centre-ville a été fermé à 
la circulation et la vente d'alcool est interdite.  
    La mosquée du XVIe siècle classée au patrimoine de l'Unesco 
a été dynamitée en 1993. Lors de la pose de la première pierre 
du projet de reconstruction, en 2001, des nationalistes serbes 
s'en sont pris aux fidèles et aux dignitaires venus assister à 
la cérémonie. Les violences ont coûté la vie à un musulman et 
fait plusieurs dizaines de blessés.  
    Il a fallu quinze ans à la communauté musulmane pour obtenir 
le permis et les fonds nécessaires à la reconstruction de 
l'édifice. Des milliers de pierres du bâtiment historique ont dû 
être récupérées dans le lit de la Vrbas, la rivière qui traverse 
Banja Luka, et à la décharge où les gravats avaient été 
déversés.  
    Le 7 mai, date de sa destruction, est devenu le Jour des 
mosquées en Bosnie, où 614 lieux de culte musulmans ont été 
détruits pendant la guerre. A Banja Luka, la population 
croato-musulmane de la ville a été divisée par dix après le 
conflit.  
    "Nous ne sommes pas encore prêts à nous regarder honnêtement 
dans les yeux pour nous dire : 'Nous sommes désolés, vraiment 
désolés'", reconnaît Efendi Hussein Kavazovic, chef de file de 
la communauté musulmane de Bosnie, dans un entretien accordé au 
quotidien Nezavisne Novine.   
 
 (Gordana Katana et Maja Zuvela, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.